Histoires incroyables d'un anesthésiste-réanimateur

Front Cover
Le Cherche Midi, Oct 21, 2010 - Health & Fitness - 183 pages
4 Reviews

L'humour involontaire à l'hôpital.


De toute évidence, le rire efface les peines et les douleurs. Certes, mais peut-on se permettre de rire de nos propres faiblesses face à la maladie et à la mort ? Ce livre relève ce très improbable défi.



Les confidences sur son quotidien, les coulisses des blocs opératoires, des réanimations ou des services d'urgence, un univers jusqu'à ce jour jamais dévoilé où l'humour est malgré tout omniprésent.



Des erreurs médicales les plus cocasses aux malades les plus comiques en passant par des histoires d'opérés les plus incroyables, toutes les anecdotes rapportées ici sont pourtant bien réelles. Nous découvrons des personnalités attachantes et d'émouvants moments où la vie ne tient plus qu'à un fil.



Plus sérieusement, mais toujours d'une plume allègre, sont évoqués sans détour ni langue de bois les problèmes posés par les soins palliatifs, l'euthanasie, les dons d'organes, la chirurgie esthétique, les campagnes de vaccinations massives, etc.



Mais, au final, avec Jean-Jacques Charbonier le rire, donc la vie, reprend le dessus pour le plus grand bonheur du lecteur.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

About the author (2010)

Jean-Jacques Charbonier est docteur en médecine, spécialiste en anesthésie et en réanimation. Exerçant son métier auprès des comateux, il s'intéresse aux expériences de mort imminente et aux états modifiés de conscience depuis plus de vingt ans. Auteur de nombreuses publications ; articles scientifiques, essais et romans, ses recherches sur ces sujets tabous sont mondialement connus. Homme de communication ; douze films documentaires à son actif, et infatigable conférencier, il participe régulièrement à des émissions de TV ou de radio. La publication de son dernier ouvrage Les preuves scientifiques d'une Vie après la vie a suscité de vives polémiques au sein de la communauté scientifique occidentale.

Bibliographic information