Hong Kong: rendez-vous chinois

Front Cover
Gallimard, 1997 - Hong Kong (China) - 127 pages
Vaincue après la guerre de l'opium, la dynastie des Qing est contrainte d'ouvrir son territoire au commerce occidental et cède, en 1848, à la couronne britannique un îlot désert : Hong Kong. Vite agrandi de Kowloon et des Nouveaux Territoires, le " rocher stérile " est devenu, six générations de réfugiés chinois et de " diables étrangers " plus tard, l'un des quatre dragons asiatiques, la seconde place financière d'Asie, le lieu de l'argent roi et du profit. Un paradis capitaliste aux portes de la Chine rouge. En 1984, la Grande-Bretagne et la Chine signent la Déclaration conjointe qui rétrocède, à l'expiration du bail de 99 ans des Nouveaux territoires - le 30 juin 1997 -, le territoire de Hong Kong à la Chine. La formule " un pays, deux systèmes " et la création d'une Région administrative spéciale doivent offrir un répit capitaliste de cinquante ans à l'ex-colonie anglaise. Denis Hiault explique pourquoi, malgré la crainte d'un durcissement politique, le réalisme économique des Chinois comme celui des Hongkongais est le meilleur garant de l'avenir de Hong Kong.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Bibliographic information