Hub. Goltzius

Front Cover
F. Oudart, 1846 - 38 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 27 - Il fit mieux, • car le vrai savoir se montre rarement • généreux à demi, il loua l'œuvre de • son rival et en fit ressortir le mérite... • Quoi de plus touchant, quoi de plus « rare en même temps, que cette ému• lation sans jalousie des deux plus ' grands géographes de leur époque, se • rendant mutuellement justice , sans • affectation et se donnant jusqu'au • bout des preuves de l'amitié la plus • vraie comme de l'estime la mieux « sentie «. L'histoire est touchante,...
Page 23 - En fixant ainsi d'une manière incontestable la chronologie ancienne, il fit faire un pas immense à un art encore dans l'enfance, et on doit lui savoir gré de s'y être livré avec tant de constance, quelles que soient d'ailleurs les méprises qu'on peut lui reprocher f).
Page 24 - Venise (1591) et qui furent reproduits ensuite dans une édition de Ptolémée (1594). Deux ans après seulement , Welser parvint à retrouver la carte qui avait appartenu à Peutinger. Son premier soin fut d'en faire faire une bonne copie pour la livrer à l'impression. Welser aurait aisément trouvé dans sa ville natale même, plus d'un savant, dévoué par reconnaissance, auquel il eut pu confier le soin de cette publication ; ses libéralités...
Page 23 - ... matière au suffrage d'un d'Anville, que M. De Macédo , comme nous l'avons vu , s'empresse d'invoquer en faveur d'Ortelius , nous porte à redire également ici ce que pensent deux autres juges bien compétents. «Le trésor d'Ortelius mérite de grandes louanges, dit M. Bruzen De La Martinière . pour l'exactitude avec laquelle il a dépouillé presque tous les anciens auteurs, des noms géographiques qu'on y trouve : il ne lui a manqué que d'avoir des éditions plus exactes. On voit qu'Ortelius...
Page 12 - de cet ouvrage, il fut surnommé le Ptolémée moderne et il >•mérita ce titre.» — «Cet ouvrage, dit encoreailleurs le même écrivain , « est un monument précieux pour l'histoire de la »géographie: il fera toujours époque dans les annales {de
Page 16 - Ortclius se rendit en Angleterre et en Irlande, avec son compatriote , Emmanuel Van Meteren (Demetrius) et parcourut trois fois l'Italie , s'arrêtant partout où il trouvait des inscriptions pour reconnaître les anciens noms de chaque lieu et fixer les rapports de l'ancienne géographie avec la moderne, sans négliger de faire en même temps provision de médailles, de vases antiques, de statuettes et de tout ce qu'il pouvait acquérir en ce genre. Son...
Page 11 - ... devait lui coûter la conciliation de tant de travaux exécutés sans aucune vue d'ensemble et d'une manière presque toujours incohérente : il se mit silencieusement à l'œuvre et y travailla avec cette persévérance que donne aux grands courages la seule possibilité du succès. La moitié de son Atlas était faite , quand il en parla pour la première fois à son ami...
Page 12 - Millin, a fait voir que si une partie des médailles gravées par Goltzius est authentique et souvent rare, le nombre des médailles suspectes est pourtant plus considérable, principalement dans la suite des familles romaines, surtout dans le grand recueil qu'il a intitulé : Thésaurus uberrimus,et qu'on appelle communément le trésor de Goltzius 2.
Page 20 - Or• telius traça la route que devaient • suivre ceux qui voudraient entrer dans • la carrière qu'il avait parcourue avec • tant de succès ». • C'est un vrai (ré• sor ', lui écrivit Juste Lipse, en lui accusant réception de son ouvrage.
Page 10 - II les étudia d'abord au point de vue des progrès de l'art de la gravure aux diverses époques où elles avaient été frappées ; il ne tarda pas à pressentir toute l'importance de la numismatique et à voir qu'elle pouvait devenir une mine féconde de découvertes historiques, le moyen le plus sûr de relier les faits de l'antiquité...

Bibliographic information