Identités fragmentées: eléments pour une grammaire de l'identité

Front Cover
Peter Lang, 2007 - Language Arts & Disciplines - 326 pages
0 Reviews
Cet ouvrage propose une approche praxéologique de l'identité, où celle-ci est conçue comme un phénomène dynamique relevant des processus de catégorisation à l'œuvre dans l'interaction sociale.
A partir d'un corpus d'entretiens biographiques de Français installés en Suisse romande, l'étude focalise les procédés langagiers, et plus particulièrement les ressources lexicales, accentuelles et narratives, qui sont mobilisés par les locuteurs pour activer, négocier et attester certaines de leurs identités.
L'analyse fine et détaillée d'extraits transcrits documente ainsi le travail de catégorisation qui a lieu dans l'interaction et met au jour des procédés récurrents qui permettent de postuler l'existence d'une grammaire de l'identité.
Ce faisant, l'ouvrage offre au public francophone de se familiariser avec l'analyse des catégorisations d'appartenance (membership categorization analysis). Ce courant de recherche, qui s'est développé aux Etats-Unis, en Angleterre, puis en Allemagne à l'articulation de l'ethnométhodologie et de l'analyse conversationnelle, nourrit en effet la présente étude, qui s'inscrit résolument dans le cadre de la linguistique interactionnelle.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Introduction
1
Gumperz et linteractionisme symbolique
7
Vers une grammaire de lidentité
13
Chapitre 6
23
Chapitre 3
32
Du sujet et de ses identités
67
Chapitre 4
93
Chapitre 5
129
de la problématique
151
Laccent
177
Chapitre 7
233
Pour une grammaire de lidentité
293
Index
323
Copyright

Common terms and phrases

About the author (2007)

L'auteur : Nicolas Pepin (1972) est maître-assistant en linguistique française à l'Université de B'le. Ancrées dans le champ de la linguistique interactionnelle, ses recherches portent en particulier sur les phénomènes de catégorisation sociale et d'identité, ainsi que sur les liens entre interaction et grammaire. Pour le présent ouvrage, qui est basé sur sa thèse de doctorat soutenue à l'Université de B'le en 2004, l'auteur a reçu le Prix de la relève 2006 du Collegium Romanicum.

Bibliographic information