Il était une fois six ans: une enfance déportée

Front Cover
Editions Champ social, 2005 - Holocaust survivors - 79 pages
0 Reviews
L'histoire de Simone Krawiec, rédigée entre 1988 et 1992, quelques années avant sa disparition prématurée, est le récit autobiographique d'une existence qui a commencé dans l'enfer et la barbarie. A six ans, Simone est déportée avec sa mère au camp de Bergen-Belsen, elles y survivront en demeurant néanmoins à jamais profondément marquées par cette expérience " extrême ". Son témoignage n'est en rien comparable au récit d'un adulte, il se détache de la mémoire par petites touches impressionnistes et transporte la charge d'une grande intensité émotionnelle encore perceptible. Le camp se dessine pour cet enfant comme une parenthèse tragique et effroyable de son histoire. Le récit porte la trace de cet effort permanent pour renouer avec une mémoire perdue qui l'éprouve dans son être et dans son corps, et pour ne pas demeurer dominée, hantée par le ravage de la barbarie où s'épuisent les ressources humaines. Sa quête a pris un chemin singulier, celui de la rencontre avec la psychanalyse qui a soutenu le travail nécessaire de restructuration.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Section 1
Section 2
Section 3
Copyright

1 other sections not shown

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information