<< Ils aiment pas le français>>: Le rapport au français de futurs enseignants du primaire de la PHBern dans leurs récits de formation et de mobilité

Front Cover
Peter Lang AG International Academic Publishers, Oct 30, 2015 - Education - 604 pages

Pédagogique de Berne (PHBern), l’auteure constate que de nombreux étudiants, futurs enseignants du primaire, présentent des résistances à l’encontre de cette langue qu’ils vont pourtant devoir enseigner. S’inscrivant dans le champ de la didactique des langues et des cultures et adoptant une approche socio-anthropologique, la chercheuse s’intéresse aux raisons de ce rapport au français des étudiants en formation initiale. Grâce à l’analyse qualitative de leurs récits d’expériences, elle parvient à identifier un éventail de représentations du français et à en repérer les lieux-pivots. En outre, son analyse des stratégies individuelles et collectives élaborées par ces futurs enseignants pour tenter de gérer les tensions liées au caractère contraint de l’enseignement/apprentissage de la langue donne finalement à voir les « interstices institutionnels » qui permettent aux divers acteurs de l’institution de s’accommoder ou de contourner la situation. Les résultats de sa recherche l’incitent à souligner la nécessité de penser, voire de repenser, les articulations institutionnelles et à proposer des pistes didactiques.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2015)

La Dr Jésabel Robin est Dozentin à la Haute École Pédagogique de Berne (PHBern) depuis 2007, où elle enseigne le français. Ses recherches, menées en didactique des langues et des cultures selon une perspective socioanthropologique, portent sur les représentations du français de futurs enseignants germanophones, privilégiant des approches autobiographiques inédites. Elle travaille à de nouvelles démarches pédagogiques articulant contexte institutionnel et besoins des publics en formation.

Bibliographic information