Impressions de théatre

Front Cover
Libraire H. Lecène et H. Oudin, 1900 - Drama
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 63 - aigu. Mes cuisses et mon corps en font un autre, et, ma tête se penchant sur mon estomac, je ne ressemble pas mal à un Z. J'ai les bras raccourcis aussi bien que les jambes, et les doigts aussi bien que les bras. Enfin, je suis un raccourci de la misère humaine...
Page 87 - celui-là chez eux est sobre et modéré qui ne s'enivre que de vin; l'usage trop fréquent qu'ils en ont fait le leur a rendu insipide; ils cherchent à réveiller leur goût déjà éteint par des eaux-de-vie et par toutes les liqueurs les plus violentes : il ne manque à leur débauche que de boire de l'eau-forte.
Page 63 - est un peu grosse pour ma taille. J'ai le visage assez plein pour avoir le corps très décharné; des cheveux assez pour ne porter point perruque; j'en ai beaucoup de blancs, en dépit du proverbe. J'ai la vue assez bonne, quoique les yeux gros ; je les ai bleus; j'en ai un plus enfoncé que l'autre, du côté
Page 102 - découvert au prince un fourbe renommé, Dont sous un autre nom il était informé; Et c'est un long détail d'actions toutes noires Dont on pourrait former des volumes d'histoires.
Page 63 - J'ai trente ans passés... Si je vais jusqu'à quarante, j'ajouterai bien des maux à ceux que j'ai déjà soufferts depuis huit ou neuf ans. J'ai eu la taille bien faite, quoique petite. Ma maladie l'a raccourcie d'un bon pied. Ma tète est un peu grosse pour ma taille. J'ai le visage assez plein pour avoir le corps très décharné; des cheveux assez pour ne porter point
Page 134 - J'étais née pour être sage... Mais dans l'âge des illusions, de l'inexpérience et des besoins, où les séducteurs nous assiègent, pendant que la misère nous poignarde, que peut opposer une enfant à tant
Page 112 - sérail les portes soient ouvertes, Et que le bonheur seul empêche d'en sortir. Traitez vos esclaves en dames, Soyez galant avec toutes les femmes. Tendre avec une seule; et, si vous méritez Qu'on ait pour vous quelques bontés, On vous en
Page 121 - sait apprécier son mérite et s'aperçoit aussi bien que moi, tous les jours, que l'histoire de ses valets, le prix de ses chevaux, le dessin de sa voiture, quelques saillies, de la mauvaise foi, de l'impertinence et des dettes, voilà de cet homme
Page 223 - ne te mets point en peine. Si je sis Madame, je te ferai gagner queuque chose et tu apporteras du beurre et du fromage cheux nous.
Page 223 - détache mon âme; Et je verrais mourir frère, enfants, mère et femme, Que je m'en soucierais autant que de cela.

Bibliographic information