J'accuse

Front Cover
Fayard/Mille et une nuits, Jan 21, 1998 - Fiction - 48 pages
1 Review
En 1894, l'état-major de l'armée est secoué par une affaire qui ébranle la société tout entière : un officier a trahi. Alfred Dreyfus, juif alsacien, est le coupable idéal. Sa dégradation, sa déportation sur l'île du Diable, son retour en France, ont divisé la société. Avec "J'accuse", Emile Zola symbolise l'engagement intellectuel face au pouvoir, au mensonge et à la soumission.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (1998)

Émile Zola (1840-1902), fréquente dans sa jeunesse Cézanne, et tous deux se passionnent pour les auteurs romantiques : Hugo, Lamartine, et, surtout, Musset. Vers 1860, il commence à écrire, d’abord des vers, puis des contes et des courts romans. C'est à cette époque qu'il rédige les contes réalistes que sont Le Carnet de danse et Celle qui m’aime et qui l'engagent dans sa féconde carrière de prosateur.
Ces textes de jeunesse annoncent l’engagement visionnaire du romancier des Rougon-Macquart.

Bibliographic information