J'aimais déjà les étrangères

Front Cover
Grasset, Mar 11, 2009 - Fiction - 240 pages
0 Reviews
« La première fois que je l’ai vue nue, elle m’a paru fanée. C’était en fin d’après-midi, dans ma chambre où flottait une odeur de tabac froid et de café. Elle se rhabillait devant la fenêtre, sans se soucier du regard des voisins. Elle était fière de sa poitrine. “J’ai les plus beaux seins de Kaliningrad, assurait-elle en bombant le torse, c’est un trésor national.” » Un jeune Parisien s’abandonne au culte de la régression, tenant la médiocrité pour le dernier refuge de la morale. Une femme mariée, originaire des pays de l’Est, renverse le cours de son existence.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2009)

Alexandre Kauffmann, né en 1975, passe son enfance dans le XIVème arrondissement de Paris. Il suit des études de philosophie à la Sorbonne puis rejoint l'Institut d'Études Politiques de Paris. En 1999, il se rend à Madagascar pour apprendre la langue de l'Île Rouge. Sur les hauts plateaux, il rédige un recueil de nouvelles retraçant le destin brisé de cinq Malgaches, Mauvais Numéro (Arléa, Prix Alexandre Vialatte 2001). En 2003, il sillonne le Mozambique pendant plusieurs mois. Ce voyage sera à l'origine d'un premier roman, Le faux-fuyant. Quelques années plus tard, il part à Bangkok pour enquêter sur les backpackers, routards du nouveau millénaire. Cette enquête fera l'objet d'un récit de voyage, Travellers. En 2006, il achève un second roman, Influenza. Il vit aujourd'hui dans le 19e arrondissement de Paris et travaille comme reporter freelance (Géo, Grands Reportages, Senso, Air France Magazine, VSD...).

Bibliographic information