J'irai me crosser sur vos tombes

Front Cover
Les Éditions Numeriklivres, Sep 13, 2010 - Fiction
0 Reviews
« Le Joual est un sociolecte de langue française issu de la culture populaire québécoise urbaine de la région de Montréal . Depuis que le joual a obtenu une certaine forme de reconnaissance sociale au cours de la 2 e moitié du xx e siècle grâce à certains auteurs et artistes québécois, le terme prend chez certains auteurs une valeur identitaire pour désigner toute forme du français québécois parlé au Québec ou dans les autres provinces du Canada . Par contre, les francophones de l'extérieur de Montréal récusent le terme joual pour qualifier leur patrimoine linguistique et certaines personnes réservent le terme “joual” pour la variété basilectale du français québécois parlé à Montréal » Source : Wikipedia


Nous vous laissons le soin de trouver la définition exacte du terme "crosser". Mais par simple déductions, nous ne doutons pas que certains auront déjà trouvé. Autant vous le dire d'emblée, la lecture de ce roman ne conviendra pas à tout le monde. ÉDouard H. Bond n'est pas du genre à faire dans la dentelle. Le légendaire politiquement correct des québécois, lui, il s'en fout pas mal.

J'irai me crosser sur vos tombes est une immersion dans le monde interlope de la pornographie. Pas celle de Marc Dorcel ou de Hugh Hefner. Non, la pornographie « crasse », sans morale. Son héros n'en a pas beaucoup de morale, non plus. Mais bon, oeil pour oeil, dent pour dent. Ce roman, 100 % numérique, 100 % québécois, ça fesse dans le dash, comme on dit de ce côté-ci de l'Océan.

J'irai me crosser sur vos tombes vous donne le ton de la toute nouvelle collection Robert ne veut pas lire propulsée par Numeriklivres.


À propos de Édouard H. Bond
Édouard H. Bond est un voyou. Il a commis le roman Prison de poupées (Coups de tête, 2008) et vandalise les pages des magazines tels que Bang Bang et Urbania depuis quelques années déjà.


 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Section 1
Section 2
Section 3
Section 4
Section 5
Section 6
Section 7
Section 8
Section 24
Section 25
Section 26
Section 27
Section 28
Section 29
Section 30
Section 31

Section 9
Section 10
Section 11
Section 12
Section 13
Section 14
Section 15
Section 16
Section 17
Section 18
Section 19
Section 20
Section 21
Section 22
Section 23
Section 32
Section 33
Section 34
Section 35
Section 36
Section 37
Section 38
Section 39
Section 40
Section 41
Section 42
Section 43
Section 44
Section 45

Other editions - View all

Common terms and phrases

About the author (2010)

Édouard H. Bond Édouard H. Bond est un voyou. Il a commis le roman Prison de poupées (Coups de tête, 2008) et vandalise les pages des magazines tels que Bang Bang et Urbania depuis quelques années déjà.

Bibliographic information