Jacqueline Rivière: Une inconnue sans histoire

Front Cover
Fayard, May 28, 2003 - Fiction - 160 pages
0 Reviews

Depuis plus de trente ans, Alain Rivière s’est consacré à la mémoire de ses parents, Jacques et Isabelle Rivière, et à celle de son oncle Alain-Fournier.
Il lui restait une porte à ouvrir, jusque-là restée close, celle de la chambre secrète de l’édifice qu’il leur avait élevé. Elle renfermait les souvenirs les plus précieux et les plus insaisissables de son enfance et de sa jeunesse.
Longtemps il hésita à l’entrouvrir, de peur de laisser échapper comme un parfum trop subtil pour être perçu en public : l’histoire de sa soeur Jacqueline, qui n’a laissé qu’une émouvante correspondance avec sa mère.
Il était temps, pourtant, de livrer ce dernier message, celui de la fille de Jacques Rivière.
Son oncle, l’auteur du Grand Meaulnes, était mort en 1914, son père en 1925.
Jacqueline est devenue religieuse en 1929 à l’âge de dix-huit ans. Elle vécut encore quinze années puis mourut à trente-trois ans, le 17 décembre 1944.
Il revenait à son frère d’évoquer la place qu’a tenue dans cette famille la brève vie de la petite religieuse.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2003)

Alain Rivière est écrivain. Fils de Jacques Rivière (l’une des figures historiques de la NRF) et neveu d'Alain Fournier, il s'est consacré à l'histoire de sa famille et a notamment publié Promenades d'Alain Fournier en Berry (La Nouvelle République, 1987), Isabelle Rivière ou la Passion d'aimer (Fayard, 1989), La Trace et le sillage (Fayard, 1996) et Jacqueline Rivière : Une inconnue sans histoire (Fayard, 2003). Par ailleurs, en collaboration avec J.P. Guéno, Alain Rivière a écrit La Mémoire du Grand-Meaulnes (Robert Laffont ; enrichi de photographies et illustrations diverses). On lui doit aussi des rééditions annotées des œuvres de sa famille et, notamment, une Correspondance Rivière-Fournier (Gallimard). En 1975, Alain Rivière a fondé l’association des amis de Jacques Rivière et Alain-Fournier (AJRAF, 31 rue Arthur Petit, 78220 Viroflay), et a publié et rédigé une partie des textes de 118 des bulletins de l’association. Avant de faire don des manuscrits de son père et de son oncle à la ville de Bourges, il a créé avec quelques amis la Fédération des maisons d’écrivains et des Patrimoines littéraires (toujours à Bourges).

Bibliographic information