Jacques Cœur: 1400-1456

Front Cover
0 Reviews
Né à Bourges vers 1395, Jacques Cœur est généralement présenté par les historiens comme un " homme d'affaires ", un " marchand " auquel son esprit d'entreprise valut de se voir confier de hautes charges par Charles VII. Or, Jacques Heers démontre que dans tous les domaines, Jacques Coeur agit non pour son propre compte, mais au nom du roi. Il est avant tout un grand commis qui apparaît comme un pionnier de l'étatisation des affaires ou du moins d'un contrôle d'Etat sur toute forme d'activités. Aregentier du roi, maître des monnaies, receveur des taxes sur le sel, commissaire aux Etats du Languedoc, ambassadeur à l'occasion, c'est à ces titres qu'il multiplia les entreprises commerciales à partir de Montpellier, installa des agents à Lyon, Avignon, Limoges, Rouen, Paris, institua en de nombreux domaines des monopoles royauxqui irritèrent les véritables marchands. Et c'est sous pavillon royal, et non privé, que ses fameuses " galées " commençaient avec le Levant. Jacques Cœur contribua puissamment à la reconstruction du royaume et de l'Etat, à la remise en ordre monétaire de ses finances et de son économie et aussi à la reprise de la Normandie aux Anglais, par ses prêts d'argent considérables et ses fournitures d'armes ... qui permirent la mise sur pied des armées royales. Abusant certainement de sa position pour s'enrichir, accumulant les biens, il était devenu le créancier du roi, des princes et d'une pléiade de fournisseurs. Il ne pouvait manquer de s'attirer des adversaires et il tomba, victime d'une cabale, qui, à défaut de pouvoir sérieusement l'accuser d'avoir empoisonné Agnès Sorel, put le convaincre de fraude, de corruption et de détournements. Condamné à la prison à vie, il s'évada et trouva en Provence, puis auprès du pape, protection et concours en reconnaissance des services qu'il avait rendus. Il mourut en 1456 dans l'île grecque de Chio, au cours de la croisade avortée, lancée par le pape Calixte contre les Ottomans après la chute de Constantinople (1453). Se fondant toujours sur les documents pour faire la part entre la légende et la connaissance exacte, Jacques Heers renouvelle la vision que l'on a généralement de Jacques Cœur, un des grands hommes d'Etat du siècle.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Bibliographic information