Jamai Rajah: Voyage dans ma famille indienne

Front Cover
Fayard, Oct 5, 2011 - Fiction - 368 pages
0 Reviews
Ahmedabad avait beaucoup changé depuis notre dernier voyage. Nouveaux quartiers, nouvelle opulence, nouvelles modes vestimentaires. Nous aussi: une fille était venue agrandir la famille et notre fils aîné, à bientôt quatre ans, était désormais en mesure de comprendre qu’il avait, par sa mère, la moitié de ses racines en Inde. Ma femme se trouvait plus que jamais confrontée aux contradictions du pays dans lequel elle avait grandi. Ses parfums, ses saveurs, ses couleurs chéris depuis l'enfance, mais aussi sa cruauté, sa misère, ses carcans. De quoi transformer le séjour en quête perpétuelle. Sur les traces des ancêtres, cette minuscule communauté juive des « Bene Israël », au sujet de laquelle les historiens les plus chevronnés se perdent en conjectures. Mais aussi au coeur d'une violence qui jamais ne m'était apparue aussi crûment. Un tremblement de terre avait fait de nombreuses victimes autour d’Ahmedabad trois ans auparavant. L'année suivante, des massacres intercommunautaires ensanglantaient à nouveau la région. Réplique du séisme ? La peur née de la catastrophe naturelle s’était-elle muée en rage aveugle pour engendrer une terrible catastrophe humaine ? Il me fallait comprendre. Pour mesurer la portée de l’héritage que l'Inde allait léguer à mes enfants. Au delà du regard posé sur une facette de l’Inde complètement ignorée – ces quelques milliers de Juifs, spectateurs inquiets des affrontements entre Hindous et Musulmans –, ce « faux » récit de voyage, dédié aux enfants, aborde ce pays-labyrinthe sous l’angle de la transmission plutôt que sous celui de l’exotisme ou de la découverte.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Bibliographic information