Johannes von Müller sämmtliche Werke, Volume 7

Front Cover
In der J.G. Cotta'schen Buchhandlung, 1812 - Europe
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 429 - U fois des préceptes et des modèles? Avec quel intérêt religieux" il veillait sur les Universités célèbres , dont il était à la fois le protecteur et l'ornement, et qui doivent autant de reconnaissance à sa tendre affection pour elles , que* de respect à ses talens ? Les sciences perdent en lui un de leurs favoris les plus assidus; les lettres, un homme qui les...
Page 429 - ... que de respect à ses talens? Les sciences perdent en lui un de leurs favoris les, plus assidus; les lettres, un homme, qui les avoit illustrées; le Roi, un bon serviteur; nous, Messieurs, un collègue, un ami; mais son souvenir et ses oeuvres nous le rendront; il ne meurt point tout entier celui, qui, en quittant la vie, laisse au milieu de ses semblables une partie de seslumières, et paye, par des ouvrages utiles et qui resteront, les larmes, qu'il fait verser.
Page 426 - Qui de vous, Messieurs, n'a pas remarqué dans le commerce habituel, que nous avions avec lui, qu'il joignait à une vaste érudition, à une mémoire prodigieuse, qui lui rendait présens tous les événemens anciens et modernes, toutes les époques de l'histoire , toutes les dates , tous les noms, cette vivacité d'imagination, cette grâce que l'érudition semble presque toujours exclure et même dédaigner? Sa conversation, pleine d'instruction, d'esprit et de feu , offrait en même tems celle...
Page 426 - ... nous permettent de longs discours. L'hommage du coeur est moins prolixe, que celui de l'esprit; quelques mots et des larmes plus abondantes seront nos derniers adieux au savant aimable , qui nous est enlevé à l'âge de 5*7 ans.
Page 425 - L'éloge d'un tel homme n'est pas l'affaire d'un moment. C'est au très- petit nombre de ses émules de " science et de gloire, qu'il appartiendra de parlée dignement de lui, et avec l'étendue, qu'exigé la variété de ses connoissanses.
Page 428 - ... mort prématurée, qui l'empêche d'élever de nouveaux monumens à sa gloire et à l'utilité publique, qu'il eut toujours devant les yeux. Mais il en laisse d'assez précieux pour immortaliser sa mémoire, pour triompher de cette fragilité, qui...
Page 427 - Suisse avec la comptai. • •' • • .s rince dun citoyen, qui aime sa patrie,, et cependant avec l'impartialité d'un sage, l'élégance d'un littérateur, et la profondeur d'un homme d'État.
Page 426 - ... étudié que les cours et les sociétés, où l'on préférât des anecdotes, des observations fines et des traits, à des raisonnemens approfondis. Qui de vous n'a pas été frappé de la simplicité de cet homme qui, bien qu'il sentit quelquefois sa supériorité, était ha'.
Page 428 - Müller a recueilli dans sa vie des honneurs, qui ne sont pas ordinairement le partage des gens de lettres; les deux plus grands hommes du siècle le distinguèrent: Frédéiic l'avoit accueilli. Son successeur Ь fixa à Berlin en qualité d'historiographe , et l'Empereur Napoléon ne manqua pas de le discerner parmi les conquêtes les plus précieuses, qu'il faisoit sur la Prusse.
Page 427 - ... modernes , et presqu'à côté de ceux de l'antiquité. Ses lettres familières sont un monument à la fois de science, de goût et de sentiment. ... L'ouvrage qu'il composa en français sur les voyages des Papes , est remarquable par son' intérêt et par l'absence de tout préjugé de politique et de religion.

Bibliographic information