Johannes von Müller sämmtliche Werke: T. Kleine historische Schriften

Front Cover
In der J.G. Cotta'schen Buchhandlung, 1810 - Europe
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 391 - Gustaves, ton esprit dégagé des relations passagères, jette encore des regards sur les évènemens du monde, tu verras la victoire et la grandeur et la puissance suivre toujours celui qui te ressemble le plus.
Page 57 - Autant que le pouvoir du clergé est dangereux dans une république, autant est-il convenable dans une monar,chie, surtout dans celles qui vont au despotisme. Où en seroient l'Espagne et le Portugal depuis la perte de leurs lois, sans ce pouvoir qui arrête seul la puissance arbitraire...
Page 57 - Portugal depuis la perte de leurs lois, sans ce pouvoir qui arrête seul la puissance arbitraire ? Barrière toujours bonne, lorsqu'il n'y en a point d'autre : car, comme le despotisme cause à la nature humaine des maux effroyables, le mal même qui le limite est un bien.
Page 289 - ... pouvoit tout. Dès que ces villes possédèrent la liberté, leur population, leurs richesses, leur culture, leur grandeur et leur lustre furent prodigieux, malgré les divisions aussi anciennes et aussi durables que la liberté de la plupart de ces républiques. On voyoit qu'il ne faut aux Italiens que la liberté, poui que leur climat et leur caractère les rendent supérieurs à toutes 'les nations, tant on trouve dans l'histoire...
Page 335 - II observa que celle de ses contemporains n'étoit pas bonne ; il le leur dit sans fronder les constitutions de gouvernement, avec la simplicité d'un homme de génie, avec la gravité d'un Romain. Son livre fut, avec Thucydide, le bréviaire de Charles V. La Noue le traduisit et le donna pour son ouvrage; François I forma des légions, il oublia seulement de les composer de Romains; toutefois les esprits furent frappés de la nécessité d'une réforme dans la tactique.
Page 137 - Parayso Amen, Per Abbat le escribió en el mes de Maio En. era de mili é CC...XLV años».
Page 339 - Histoire de l'établissement de la domination temporelle du Souverain Pontife, particulièrement dans la dernière moitié du huitième siècle.
Page 341 - Gibelins, Catholiques ou Protestans: l'historien doit oublier qui il est, ce qu'il croit et quelles sont les vues de ses amis; il ne doit envisager que son objet, il ne doit parler qu'aux peuples à venir.
Page 386 - La lumière du génie régulièrement ne fructifie pas pendant un tems aussi long: les forces de la nature n'y tiendroient pas. Mais le travail et la solitude la sollicitent; l'éclair part; c'est une pensée qui sauvera l'état, qui sera une loi, qui charmera les siècles. Le solitaire de Sans -souci, entouré de ses classiques, dans...
Page 334 - Machiavel, sachant que l'art de régner doit être fondé sur une grande expérience dans les affaires modernes, et sur une lecture continuelle de choses anciennes , fit pour le gouvernement civil et militaire, ce que Descartes depuis lui a fait pour la philosophie naturelle.

Bibliographic information