Journal étranger

Couverture
Chez J. F. Quillau, 1761
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 217 - Les plus beaux monuments de Rome ancienne ou recueil des plus beaux morceaux de l'antiquité romaine qui existent encore, Rome 1761.
Page 53 - Mes chiens ne me suivent plus, je ne marche plus dans la montagne, je ne te vois plus du sommet de la colline, portant tes pas légers le long des bords du ruisseau de la plaine, brillante comme l'arc-en-ciel, belle comme l'astre de la nuit, lorsqu'il peint son image sur les flots de la mer du Midi.
Page 189 - ... que ces femmes, fi vaines d'une vertu qui peut-être n'a jamais été mife à l'épreuve. Si nous entrons dans un plus grand détail fur les deux admirables ouvrages dont nous parlons, nous trouverons que M.
Page 7 - ... cela est de ses parties essentielles, puisqu'il entre dans sa définition. Or, s'il est vrai que ce dernier sentiment ne s'excite en nous par sa représentation que quand nous voyons souffrir nos semblables, et que leurs infortunes nous en font appréhender de pareilles, n'est-il pas vrai aussi qu'il y pourroit être excité plus fortement par la vue des malheurs arrivés aux personnes de notre condition, à qui nous ressemblons...
Page 43 - C'eft dans les poëmes des Hébreux & des autres peuples orientaux , des habitans de la Scandinavie , du Groenland & des montagnes de l'Ecoffe , que l'on verra la poéfie fous les couleurs fimples & naïves que lui a données la nature , & dépouillée de tous les traits étrangers qu'elle a empruntés chez les nations éclairées parles progrès de la raifon & des arts.
Page 216 - ROME joue depuis tant de fiécles un fi grand rôle dans le monde , & fon hiftoire eft fi liée avec celle de tous les pays & de tous les peuples , que tout ce qui la concerne a droit d'intéreffer l'homme de Lettres & d'entrer dans la marte de fes connouTuices.
Page 53 - ... la plaine , brillante comme l'arc-enciel, belle comme l'aftre de la nuit, lorfqu'il peint fon image fur les flots de la mer du midi. (ViNv.) OShilric ! tu t'en es allé, & je refte feule fur la montagne...
Page 189 - ... dire notre fentiment, M. Rouffeau a donné l'inftruction la plus utile en nous montrant les moyens de recouvrer l'eftime des hommes , après l'avoir perdue par une faute capitale dans la conduite. On ne peut pas donner une leçon plus importante aux femmes fur-tout qui , pour la plupart, condamnent au vice & à l'opprobre celles de leur fexe qui fe font une fois écartées des fentiers d'une vertu rigoureufe...
Page 45 - ... avoient eu en effet une origine auffi ancienne que celle qu'on leur attribuoit. Il eft vrai que la tradition fait remonter la naiffance de ces poëmes à l'antiquité la plus reculée ; mais cette tradition eft confirmée par le ton & le caraftere même des poëmes , où l'on trouve des idées & des mœurs qui ne peuvent appartenir qu'à une fociété nouvellement formée. La diction même dans l'original eft vieillie & differe beaucoup du ftyle des poéfies qui ont été écrites dans la même...
Page 217 - J'efprit, maisen„ core aux yeux , eft généralement utile „ par rapport a l'étude de l'hiftoire, on „ voit aflez, fans le dire, quel avantage „ il en doit réfulter pour les arts, tels que „ la Peinture, la Sculpture, & l'Architec„ turc, & quelles lumières ces arts peu„ vent puifer dans la connoiffance de Iz

Informations bibliographiques