Journal étranger

Front Cover
Chez J. F. Quillau, 1709
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 113 - Grâce anime & embellit tous les lieux qu'elle arrofe, dit M. Zanotti, de même la grace répand l'intérêt & le charme fur tout ce qu'elle touche. Je ne chercherai point à en pénétrer l'origine : elle eft inconnue aux peintres, & l'œil même des philofophes ne l'a pas encore apperçue. Nous la Tentons, fans pouvoir la comprendre ; il eft...
Page 104 - Non : on peut l'acquérir, & même l'enfeigner , ainfi que le goût oc la beauté. La grace dans les ouvrages de l'art regarde principalement la figure de l'homme : elle ne confifte pas feulement dans ce qui lui eft eflentiel , comme la fituation & les geftes , mais auffi dans les acceffoires , comme l'ajuftement & la parure.
Page 107 - La grace , dans l'acceffoire de la figure , confifte , comme dans la figure même , à fe rapprocher le plus qu'on peut de la nature. Dans les ouvrages de la plus haute antiquité, le jet des plis fous la ceinture eft prefque perpendiculaire ; ils font repréfentés tels qu'ils /e forment naturellement dans une draperie déliée & légere.
Page 106 - ... n'étoit propre qu'à faire naître la terreur , la défolation & le défefpoir ; & cela , pour conferver la dignité de l'homme qu'ils vouloient montrer fupérieur aux fituations les plus accablantes & les plus douloureufes. Les modernes qui n'ont étudié la grace, ni dans l'antique ni dans la nature, non-feulement repréfentent la nature comme elle fent, mais comme elle ne fent pas. La Charité du Bernin devroit regarder fes enfans d'un air tendre & gracieux, en un mot avec des yeux de mere;...
Page 99 - ... la grace. Il n'y a rien de gracieux fans doute dans cette femme, qui s'arrache les cheveux ou fe meurtrit le fein ; non plus que dans cette mere qui , prête d'expirer , met ce qui lui refte de forces a éloigner fon enfant de famammelle , de peur qu'il ne fuce du fang au lieu de lait.
Page 108 - Leurs dieux &C leurs héros font repréfentés d'une maniere propre à infpirer le refpect , & non comme un jeu de vents, ou comme des drapeaux déployés. Dans les tems modernes , il ne paroît pas qu'après Raphaël & fes meilleurs éleves , on ait penfé que la grace s'étendît aux vêtemens , puifqu'on n'a employé que des draperies affommantes , dans lefqueiles la forme du • corps, que les anciens étoient fi jaloux de prononcer, fe trouve enfevelie.
Page 109 - Ibuvent fublime , Michel- Ange ne fut jamais gracieux. Mais c'eft fur-tout dans les ouvrages des éleves & des imitateurs de ce grand homme , que le manque de grace eft remarquable & choquant, parce qu'il s'en faut bien que ce défaut y foit...
Page 109 - Il ne cherchoit & ne puifoit fes traits , fes formes , fes figures , que dans la Nature commune ; & quand il voulut s'élever à l'idéal , il ne repréfenta que fes propres idées. Du moins la Nature...
Page 109 - ... que Michel- Ange a répandues dans les fiens. Le Bernin étoit né avec du génie & de grands talens. Il fit à l'âge de dixhuit ans fon groupe d'Apollon & Daphné, ouvrage merveilleux & bien propre à faire efpérer que cet artifte porteroit la foulpture au plus haut dedans les Ouvrages de PArt.
Page 114 - Le grand , le fort , le reflenti laiflent , au contraire, à l'Artifte un efpace plus étendu & beaucoup plus de liberté. Je voudrois qu'un jeune Artifte s'occupât beaucoup de la Grace , mais qu'il fe gardât encore plus de l'affe&ation.

Bibliographic information