Journal d'un voyage fait aux Indes orientales, Volume 1

Front Cover
J.B. Machuel le Jeune, 1721 - East Indies
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 9 - Une taciturnité et une gravité inexprimables, une barbe en forme de poignard, un orgueil et une morgue à faire peur aux vaches ou tout au plus aux petits enfants...
Page 3 - Service & aux honneurs du Bâton de Maréchal de France, que d'abjurer les erreurs de Calyin.
Page 199 - Il n'auroit pas eu tout le tort; il y avoit avec nous un Parisien, nommé Loyer de Renaucourt, lieutenant d'infanterie, qui la regardoit d'un air à mettre martel en tête à tout autre qu'à un Portugais. Elle eut...
Page 132 - D'où vient donc ce changement que je remarque en moi ? J'ai beau y chercher une cause extérieure, je n'y en trouve point ; il faut donc que la cause de ce changement soit en moi-même ; mais d'où vient-elle?
Page 283 - Fargue vouloit à toute force le faigner, & le réduire à unetifane qu'il apelle Royale; mais, pour lui montrer le peu de cas que nous faifons l'un & l'autre de fon Art meùrtier , j'ai fait coucher Landais dans ma chambre , je n'ai point voulu qu'il le faignât malgré lui, & au lieu de tifanne qu'il vouloit lui donner , Landais n'a bu le foir que de bon vin d'Efpagne , pendant la journée du vin de Turfan avec moitié d'eau , & tous les matins du vin de Bordeaux brulé avec de la Canelle , du...
Page 129 - On ne savait ce qu'il voulait faire, mais six coups de canon, lâchés de demiquart d'heure en demi-quart d'heure, nous ont indiqué la mort d'un Mandarin. Vent devant et six coups pour un Mandarin! Que ferait-on pour un général? Deux coups de canon suffiraient.
Page 51 - Intereflez , dans la Compagnie de Guinée , qu'il a toujours aimé la Marine , qu'il a fait plufieurs voyages de longcours , & a époufé à la Martinique une Parente de Madame la Marquife de Maintenon.
Page 127 - Si ce journal-ci continue comme il commence, je ne suis pas au bout de mes écritures, ni ceux qui le liront au bout de leur lecture, supposé qu'ils se donnent la peine de tout lire. Si on s'ennuie, il n'ya qu'à le laisser; mais je ne m'ennuie point à m'entretenir moi-même.
Page 399 - Beftialité & la Sodomie , Crimes en effet dignes du Feu. Je ne donne point ceci pour véritablement vrai, ne l'ayant, ni vu, ni approfondi...

Bibliographic information