Journal des Savants

Front Cover
Éditions Klincksieck, 1853 - France
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 157 - Il choisit entre les idées qui s'offrent à son esprit, et de celles qu'il conserve et qu'il enchaîne , il forme une trame solide et délicate qui est , selon Buffon , comme la substance du style. Bientôt cette chaîne logique s'éclaire d'images et s'anime de sentiments; car, pour devenir poétique , la pensée doit émouvoir le cœur et frapper l'imagination. Telle est la matière que le langage rendra sensible. Arrivé à ce point, le poète choisit encore , et le vocabulaire où il puise les...
Page 415 - ... climats extrêmes et peupler les sables du Midi et les glaces du Nord , les changements sont devenus si grands et si sensibles, qu'il y aurait lieu de croire que le nègre , le Lapon et le blanc forment des espèces différentes, si...
Page 617 - Ils sont tombés dans une nuit bien profonde ceux qui ne croient pas à l'identité des êtres, ils sont tombés dans une nuit bien plus profonde encore, ceux qui ne croient qu'à leur identité. Il est une récompense pour ceux qui croient à l'identité des êtres ; il en est une autre pour ceux qui croient à leur non-identité.
Page 157 - ... place qu'il leur donne, parce qu'il «rajeunit ceux que l'usage a fatigués, en les rappelant à leur acception «primitive, parce qu'il prête à tous une lumière nouvelle, un relief « inattendu , par des alliances si heureuses , que le succès en efface la « hardiesse. En effet , Racine n'a pas moins osé que les novateurs les plus «téméraires; seulement il a mieux réussi. Au reste, ses plus grandes « hardiesses se rattachent ou aux habitudes de notre vieux langage ou « aux sources...
Page 329 - La tête était couverte d'une peau sèche. Une des oreilles, bien conservée, était garnie d'une touffe de crins : on distinguait encore la prunelle de l'œil. Le cerveau se trouvait dans le crâne, mais desséché ; la lèvre inférieure avait été rongée, et la lèvre supérieure , détruite, laissait voir les mâchoires.
Page 147 - Aussi , quand il fut à Yuste , y fit-on venir , par ses ordres , des divers couvents de l'Espagne , les moines qui avaient les voix les plus belles et qui chantaient le mieux. On y appela du monastère de...
Page 719 - Ils porteront une épigraphe ou devise, répétée dans un billet cacheté qui contiendra le nom de l'auteur. Les concurrents sont prévenus que...
Page 330 - S'ils n'eussent été gelés aussitôt que tués, la putréfaction les aurait décomposés. Et , d'un autre côté, cette gelée éternelle n'occupait pas auparavant les lieux où ils ont été saisis; car ils n'auraient pas pu vivre sous une pareille température. C'est donc le même instant qui a fait périr les animaux et qui a rendu glacial le pays qu'ils habitaient. Cet événement a été subit , instantané , sans aucune gradation...
Page 415 - ... nous fait voir qu'elles varient en effet, mais qu'elles ne varient toutefois qu'entre certaines limites infranchissables et fixes. Les races sont la limite extrême de la variation des espèces. § 3. — De la proportion des sexes dans les naissances. Je profite de l'occasion que m'offre ce chapitre pour indiquer le résultat de quelques observations que j'ai recueillies dans ces derniers temps , et qui touchent de fort près au sujet que je viens de traiter. « Dans l'espèce de l'homme, dit...
Page 406 - On a vu , dans le précédent chapitre, qu'une foule d'espèces ont déjà disparu de la surface du globe. Les espèces disparaissent, cela est certain; mais ce qui n'est pas moins certain, c'est que, tant qu'elles subsistent, elles subsistent les mêmes. Les espèces sont immuables. Il ya donc deux faits. Les espèces disparaissent, et les espèces sont fixes. Je sais bien qu'il s'est trouvé dans tous les temps des naturalistes et des écrivains qui ont soutenu que les espèces changeaient.

Bibliographic information