Journal [of R. de Chasles] d'un voyage fait aux Indes orientales, par une escadre de six vaisseaux commandez par mr. du Quesne, Volume 1

Front Cover
1721
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 9 - Une taciturnité et une gravité inexprimables, une barbe en forme de poignard, un orgueil et une morgue à faire peur aux vaches ou tout au plus aux petits enfants...
Page 137 - ... dans ce même corps, et ce qu'il fera quand il ne l'animera plus ? [...] Tout ce furieux espace du passé, cet espace immense de l'avenir, qui ne sont réunis ensemble à l'égard de mon âme que par le peu de jours que je suis, très inutilement, sur terre, me plongent également dans une obscurité dont je ne puis pénétrer ni le principe, ni le progrès, ni la fin... » (p. 137) A l'infime bouillonnement d'un sillage, la progression continue de la méditation a finalement substitué l'espace...
Page 136 - D'où vient donc ce changement que je remarque en moi ? J'ai beau y chercher une cause extérieure, je n'y en trouve point ; il faut donc que la cause de ce changement soit en moi-même ; mais d'où vient-elle?
Page 287 - Fargue vouloit à toute force le faigner, & le réduire à unetifane qu'il apelle Royale; mais, pour lui montrer le peu de cas que nous faifons l'un & l'autre de fon Art meùrtier , j'ai fait coucher Landais dans ma chambre , je n'ai point voulu qu'il le faignât malgré lui, & au lieu de tifanne qu'il vouloit lui donner , Landais n'a bu le foir que de bon vin d'Efpagne , pendant la journée du vin de Turfan avec moitié d'eau , & tous les matins du vin de Bordeaux brulé avec de la Canelle , du...
Page 346 - Nous en avons mangé à la broche : il. eft excellent ; & puifque je le trouve tel , je puis dire que d'autres le doivent trouver de même , puifque le cochon frais a un certain fade qui ne m'accommode point. L'Equipage fe porte bien : il n'y a qu'un feul malade; & tout le monde eft content , à l'exception de Bouchetiere , qui a toujours l'ifle aux Rats dans la tête. Hors lui , tout le monde a le cœur en joie : & les Soldats & les Matelots, à leur diné, fe font prefque égofillez à crier Vive...
Page 131 - Si ce journal-ci continue comme il commence, je ne suis pas au bout de mes écritures, ni ceux qui le liront au bout de leur lecture, supposé qu'ils se donnent la peine de tout lire. Si on s'ennuie, il n'ya qu'à le laisser; mais je ne m'ennuie point à m'entretenir moi-même.
Page 51 - Intereflez , dans la Compagnie de Guinée , qu'il a toujours aimé la Marine , qu'il a fait plufieurs voyages de longcours , & a époufé à la Martinique une Parente de Madame la Marquife de Maintenon.
Page 43 - Pendant ce tems j'étois à Breft , fort impatient de fçavoir ce que ma Lettre opéreroit. Albus , & moi , nous nous accablions de civilité, lorfque nous nous rencontrions , fans nous dire l'un à l'autre , que nous aurions été ravis de nous égratigner. Il nous convia à diner Meffieurs Hurtain , de la Chaflee , & moi. Nous y allâmes , fortement réfolus de bien boire à fes depens , & de lui jouer piece , puifqu'il avoit voulu nous perdre M. Hurtain , & moi. Il parla des rations fournies pendant...
Page 135 - Pré« lentement, je regarde ces mêmes agitations de l'eau comme une peinture & une image de la vie. Plus j'y fais de reflexion, plus j'y reconnois de raporr. D'où vient que ce qui me paroifloit autrefois très indifé« Mars diférent, ne m'offre à prcfent qu'une ma1690.
Page 135 - Chargez-en l'inutilité où je suis, l'activité de mon esprit qui veut être occupé, mais pardonnez-les à mon cœur. Il me suffit de me mettre dans la grande chambre du vaisseau à une fenêtre ou au haut de la dunette ou à un des sabords de l'Arrière dans la Sainte-Barbe...

Bibliographic information