Jugemens des savans sur les auteurs qui ont traité de la rhétorique: ce qui s'est dit de plus curieux sur l'éloquence, tant sacrée que profane, depuis Quintilien jusqu'au milieu du dix-septiéme siécle

Front Cover
chez Jacques Estienne, rue S. Jacques à la vertu, 1716 - Criticism
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 392 - ... brièveté ni d'étendue ; des penfées pleines de fens, qui ont le fuc & en même temps la vigueur de la Philofophie, fous l'air néanmoins & avec la couleur des penfées qu'on puife dans le fens commun ; qu'elles y fervent tantôt de preuves & tantôt de...
Page 278 - Stoïciens qui ne vouloient point de paillons; & établit que la fource de tous les bons mouvemens dans le discours, ne peuvent être que l'amour de Dieu, l'amour réglé de foi-même , & l'amour du prochain , qui comprend l'amour réciproque des parens & des enfans , du mari & de la femme, des frères & des fœursjdc tous les.
Page 300 - Princes les plus faftueux ne font point tant de fracas après la prife d'une grande Ville. La Sentence fut publiée en Latin & en François, dans toutes les rues de Paris , & dans tous les lieux de l'Europe où on la put envoyer.
Page 394 - Audi êtoit-ce un homme de bon goût, qui avoit beaucoup de Littérature , un grand fens , de belles connoiflànces-, "un jugement folide, un grand amour pour la véritable Eloquence , qu'il connoiffoit parfaitement.
Page 280 - ... d'avoir un Maître pour s'y former, & en général de confulter d'habiles gens, pour ne rien dire qu'à propos. Il demande la pureté du langage & la clarté encore plus, un ufage prudent & des métaphores & des autres figures , fans trop s'aflujettir jamais aux nombres du discours.
Page 274 - France, t. i, p. 50. , d'exercer les jeunes religieux, par des amplifications latines qu'on leur proposait sur le martyre de quelque saint, ce qui leur donnant la liberté de faire agir et parler les tyrans et les saints persécutés, en la manière qui leur paraissait la plus vraisemblable, leur donnait lieu en même temps de composer, sur ces sortes de sujets, des espèces d'histoires bien plus remplies d'ornements et d'inventions que...
Page 386 - Cependant fes difcours étoient ornés & fuivis, lors-même qu'il ne fe préparoit pas. Ces avantages qu'il d'evoit à fon travail, firent excufer fon mauvais goût, & le rendirent contagieux, de telle forte que prefqiie tout 1e monde s'y conforma.
Page 293 - C'eft là qu'il fait deux obferva- Grenade, lions qui lui font .'propres. L'une eft, J qu'au lieu que l'Avocat s'élève du particulier au général , ce qu'on appelle monter de l'hypothéfe à la théfe , à caufe qu'il veut établir les faits fur des maximes : le Prédicateur au contraire defcend du général au particulier, ou de la théfe à l'hypothéfe, parce qu'il Clll> veut des détails.
Page 279 - Ainlï ou l'on peut le fuivre, ou, fur fes idées, fe faire aifément une autre route. Quelque parti que l'on prenne, il faut convenir que ce n'eft pas fans raifon qu'on a prefenté cette Rhétorique comme...
Page 195 - Il parle en habile homme & de la Période & des Styles; il réduit ceuxci à trois , quelque différence qu'il y ait dans les Lettres...

Bibliographic information