Kalldewey, Farce: traduit de l'allemand par Patrick Demerin

Front Cover
Gallimard, 1988 - 100 pages
L'action de Kalldewey, farce se déroule à Berlin-Ouest, ville désintégrée dans laquelle, en ces années post-soixante-huitardes, on s'intègre d'abord par groupes de reconnaissance. M et K se sont trouvées. Elles ont la couleur de la grande ville, le son de la grande ville, presque caricatural comme le veut le genre, happé ici et là dans la fumée et la lumière jaune des bistrots de Charlottenburg et de Schöneberg. Ces deux femmes sont en quête d'intégrité. Elles intègrent à leurs jeux, leur passe-temps, la femme qu'elles rencontrent, comme elles vont ensuite désintégrer son homme pourtant intègre, dans le tambour de la grande machine à laver les esprits de l'après-soixante-huit. L'homme, la femme, K et M se retrouvent dans un loft, soft comme il se doit, des années plus tard. Tout a passé sur eux comme une tornade rouge, l'heure est au blanchissage. Sale est Kalldewey, avec ses maximes incongrues, ses phrases qui tachent. Mais Kalldewey, le porc, l'immonde, s'est envolé à peine apparu, imprimant sur les âmes des nostalgies de temps plus gais, des désirs longtemps refoulés de conducteur, de guide. Regretté Kalldewey en son fatras, qui laisse des orphelins en quête de père : le psy de groupe fera l'affaire un temps, mais le nettoyage est long à venir, présageant les neiges d'aujourd'hui sur la scène de Berlin devenu monde.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Section 1
9
Section 2
21
Section 3
35

4 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information