Kazan Losey: Edition définitive

Front Cover
Stock, Apr 29, 2009 - Literary Criticism - 750 pages
0 Reviews
« Ces entretiens réalisés dans les années 1970 avec deux des plus grands cinéastes américains de leur génération m’ont toujours semblé pouvoir être lus “en miroir” tant les destinées parallèles de ces metteurs en scène offrent des points de convergence et de divergences.
Kazan et Losey étaient nés la même année, en 1909, de milieux on ne peut plus différents. Leurs origines respectives, la minorité grecque de Turquie et le monde des tapis pour l’un, une vieille famille patricienne et protestante pour l’autre expliquent en partie les choix qu’ils firent à l’époque de la Liste noire, désir d’intégration sociale pour Kazan, affirmation de valeurs de la Constitution pour Losey. Ils firent tous deux des études dans les universités les plus huppées de la côte Est, Yale et Harvard, entrèrent au parti communiste, et remportèrent leurs premiers succès artistiques avec des mises en scène théâtrales dans les années 1930. Leurs premiers films sont marqués par leurs engagements social et politique qui dataient du New Deal avant qu’ils ne s’orientent vers un cinéma qui fait davantage de place aux ambiguïtés et à la complexité de l’âme humaine. Ils se retrouveront ainsi tous deux à collaborer avec Tennessee Williams et Harold Pinter. Kazan signa son dernier grand succès critique, America America, l’année, ou presque, où Losey connaissait sa première consécration internationale avec The Servant. Et bien sûr la ligne de partage fut tracée par la chasse aux sorcières, avec les dénonciations de l’un et l’exil de l’autre en Europe.
Leurs vies ne se sont plus jamais croisées, sauf lorsque Losey, président du jury à Cannes en 1972, ne fut pas pour rien dans la décision d’écarter du palmarès Les Visiteurs admiré du jury, bien qu’il en trouvât la réalisation remarquable. »

Michel Ciment
www.franceculture.com
www.kiosque.radiofrance.fr

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2009)

Michel Ciment, écrivain, universitaire, critique de cinéma, journaliste et producteur radio, est directeur de la publication de la revue Positif. Il a publié en 2003 chez Stock Petite Planète cinématographique.

Bibliographic information