L'éducation au désir: de Françoise Dolto à la pédagogie neuvilloise

Front Cover
L'Harmattan, 2001 - Child analysis - 130 pages
0 Reviews
Eduquer de educare, c'est guider vers... Pour Françoise Dolto, c'est prendre l'enfant comme guide, être au service de ce qui désire en lui. Mais attention, le désir n'est pas le plaisir - recherche de son propre plaisir, au détriment du respect de l'autre. Le désir n'est pas non plus faire plaisir à l'autre - recherche de conformation de l'élève au maître, ni des élèves entre eux, rapport de rivalité ou de compétition. L'art éducatif, chez Françoise Dolto, c'est l'art de la séparation, de la différence à promouvoir, des différences à inscrire par la parole. L'art éducatif s'exerce à l'école comme ailleurs ; mais à l'école il soumet l'enseignement au travail de ces différences individuelles qui se dépassent dans un faire-en-commun, un projet collectif, dirait-on aujourd'hui, entre adultes et enfants. Cette dimension, les enseignants-éducateurs de La Neuville l'avait en eux quand ils ont fondé - après leur rencontre avec Françoise Dolto, sur le conseil de Fernand Oury, il y a de cela une trentaine d'années - une drôle d'école, de celles où on ne met pas la vie entre parenthèses. Ils nous racontent cette aventure, dans cet ouvrage, produit d'une journée colloque. Ils nous montrent comment ici, on ne part pas du scolaire, mais on y arrive. Telle est, en effet, l'énigme que lève cet ouvrage.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Bibliographic information