L'Alsace au dix-huitième siècle au point de vue historique, judiciaire, administratif, économique, intellectual, social et religieux, Volume 4

Front Cover
H. Huffel, 1907 - Alsace (France)
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 476 - Cène, des baptêmes et des mariages, pour réparation de quoi, l'avons condamné et condamnons à faire amende honorable, nue tête, en chemise, la corde au col, tenant en ses mains une torche de cire ardente, du poids de deux livres...
Page 519 - J'observe d'abord que le mot juif n'est pas le nom d'une secte, mais d'une nation qui a des lois, qui les a toujours suivies, et qui veut encore les suivre.
Page 94 - ... hôtels seigneuriaux, quelques marchands pour les objets indispensables, peu de bourgeoisie, alentour tous les paysans colons ou serfs. Le seigneur prélève une part de tous leurs produits, denrées ou bestiaux, et à leur mort, une portion de leur héritage; s'ils s'en vont, leur bien lui revient. Ses domestiques sont châtiés comme des moujiks, et, dans chaque remise, il ya un chevalet à cet usage, « sans préjudice de peines plus graves, » probablement la bastonnade et le reste.
Page 516 - , entre autres, qui a acquis une fortune immense aux dépens de l'État, répand depuis longtemps des sommes considérables dans cette capitale pour s'y faire des protecteurs et des appuis ; je vous dirai que, depuis longtemps, la ville de Strasbourg est en fermentation, au sujet des prétentions annoncées par plusieurs de ces Juifs, et que jamais la paix publique ne fut plus intéressée, n'exigea plus impérieusement que la proposition qui vous est faite par M.
Page 94 - ... il leur fournit un asile dans leur vieillesse ; il pourvoit leurs veuves et se réjouit quand ils ont beaucoup d'enfants ; il est en communauté de sympathies avec eux ; ils ne sont ni misérables ni inquiets ; ils savent que, dans tous leurs besoins extrêmes ou imprévus, il sera leur refuge.
Page 342 - Les rabbins établis soit par nous, soit par les seigneurs qui ont le droit d'en nommer, continueront de connaître, comme par le passé, de toutes les contestations qui pourront survenir entre Juifs seulement, concernant l'observation de leurs lois, ainsi que toutes les affaires de police civile, dans lesquelles nos sujets ne seront point impliqués.
Page 152 - ... novales sur les terres qui sont défriché.es depuis que lesdits Curés ou Vicaires perpétuels auront fait l'option de la portion congrue, au lieu du revenu de leur Cure ou Vicairie, en conséquence de notre présente Déclaration.
Page 517 - ... préjugé par un décret , il ne répondait pas des suites dans sa province (Alsace) ; que leur conduite dans tous les temps avait laissé des traces de haine tellement empreintes dans les esprits, qu'il serait imprudent d'accorder, au moins quant à présent, aux juifs les mêmes droits dont jouissaient les autres citoyens.
Page 516 - ... de Lorraine et d'Alsace, qui assurément n'ont pas besoin dans ce moment de ce nouveau germe de chaleur et de fermentation : et s'il m'est permis de parler ici ouvertement de ce qui concerne particulièrement l'Alsace, je vous dirai que toute cette intrigue est ourdie depuis longtemps, par quatre ou cinq juifs puissants, établis dans le département du Bas-Rhin; qu'un d'eux, entre autres, qui a acquis une fortune immense aux dépens de...
Page 518 - Nous serons maintenus dans le libre exercice de nos lois, rites et usages, et nous conserverons nos synagogues, nos rabbins et nos syndics de la même manière que le tout existe aujourd'hui. » > Que pensez-vous d'individus qui veulent devenir Français et cependant exister en corps de nation...?

Bibliographic information