L'Aman

Front Cover
Fayard, Aug 26, 1981 - Fiction - 282 pages
0 Reviews
La guerre est finie depuis seize ans et Boumediène se meurt, on vient de l'apprendre. Est-ce pour cela que lui, trois jours seulement après son arrivée à Paris, a voulu repartir pour Alger? Ils venaient à peine de se retrouver. Elle ne lui a rien demandé, comme au temps de la clandestinité, du don de soi, de l'ascèse. Par tendresse ressuscitée? Par indifférence au présent _ leurs vies sont désormais si différentes... _ et parce que seul importe le passé?

Voici qu'il tombe, inanimé, à Orly. Edith veut savoir pourquoi, aller auprès de lui, vite. Le commissaire la retient: qu'est revenu faire en France, à ce moment délicat, ce vieux révolutionnaire algérien? Qui a-t-il rencontré? Quand et comment se sont-ils connus?

Edith se mure dans ses réminiscences et leur reviviscence. F.L.N., colonisation, révolution. Planques, traques, valises de fric. Faux-noms. Les petites failles et les grandes scènes. Mais aussi la forêt, la Clairière, l'allégresse au milieu des arbres et des enfants qui étaient alors encore des enfants. Et, au sommet des montagnes, le " contraire de la guerre ", la communion, l'aman. L'aman: la trêve, la paix, la confiance. Mais aussi la sauvegarde. Sera-t-il sauvegardé, le passé? Et lui, au présent, qui maintenant seul importe?

Le temps des âges d'une vie, le temps dilaté de l'amour, le temps effiloché des souvenirs, le temps minuté de la maladie à pic sur la mort, le temps long des civilisations qui séparent, le temps haletant des guerres qui fracturent ou rapprochent, le temps des continents qui dérivent, débordant notre temps, notre vie comme notre mort.

Evelyne Sullerot, sociologue, a publié une douzaine d'ouvrages et de rapports d'expert, nationaux et internationaux, sur la condition féminine, l'emploi, les salaires, la formation, la démographie, et en particulier, chez Fayard, un ouvrage collectif sous sa direction, Le Fait féminin. Elle est membre du Conseil Economique et Social. Ce livre est son premier roman.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (1981)

Evelyne Sullerot est co-fondatrice du planning familial en France (1956) ; sociologue, elle est l’auteur d’enquêtes pour le CNRS. En 1967, elle fait, à l’université Paris X-Nanterre, le premier cours au monde sur les problèmes féminins. On lui confie de nombreuses missions en tant qu’expert international sur les questions de la formation professionnelle et de l’emploi des femmes. Á partir de 1970, au Bureau de l’égalité des chances des communautés européennes, elle est expert puis directrice de programme - jusqu’en 1991. De 1974 à 1989, elle fonde et préside les Centres Retravailler, centres d’orientation professionnelle fréquentés par 300.000 femmes dans 271 villes de France, et adaptés dans cinq pays étrangers. Membre du Conseil économique et social de 1974 à 1989, elle rédige de nombreux rapports ("Le travail des femmes" ; "La démographie de la France" ; "Les équipements d’accueil pour la petite enfance" ; "Le statut matrimonial et ses conséquences juridiques, fiscales et sociales" ; "La prévention de la toxicomanie", etc.). Á partir des années 1980, ses recherches socio-démographiques portent plus spécialement sur la famille et ses transformations.
Evelyne Sullerot est présidente d’honneur de Population & Avenir, membre honoraire du Conseil économique et social. Elle est élue en 1999 membre correspondant de l’Institut (Académie des Sciences morales et politiques). Elle est commandeur de la Légion d’honneur et Grand Officier de l’Ordre national du Mérite.
Evelyne Sullerot est l’auteur de nombreux ouvrages : La Presse féminine (Armand Colin, 1964) ; La vie des femmes (Denoël-Gonthier, 1965) ; Demain les femmes (Robert Laffont, 1965 ; onze traductions) ; Histoire de la presse féminine (CNRS-A. Colin, 1966) ; Histoire et sociologie du travail féminin (Denoël-Gonthier, 1968) ; La Femme dans le monde moderne (Hachette, 1970 ; édition trilingue) ; Les Françaises au travail (Hachette, 1973) ; Histoire et mythologie de l’amour, huit siècles d’écrits féminins (Hachette Littérature ; 1974, ouvrage couronné par l’Académie française) ; Les Crèches et les équipements d’accueil pour la petite enfance, avec Michèle Saltiel (Hachette Littérature, 1974) ; L’Aman (Fayard, 1981 ; roman) ; Pour le meilleur et sans le pire (Fayard, 1984 ; ouvrage couronné par l’Académie française) ; L’Âge de travailler (Fayard 1986) ; L’Enveloppe (Fayard, 1987 ; roman) ; Quels pères ? Quels fils ? (Fayard, 1992 ; Le Livre de Poche, 1995) ; Alias (Fayard, 1996, et Le Livre de Poche, 1997 ; roman) ; Le Grand remue-ménage, crise de la famille (Fayard ;1997) ; La Crise de la famille (édition augmentée, coll. Pluriel, Hachette Littérature, 2000) ; Diderot dans l’autobus, ou comment se laisser aller à des pensées incorrectes sur les mœurs actuelles et l’avenir de l’espèce humaine (Fayard, 2001) ; Silence (Fayard, 2004) ; Pilule, Sexe, ADN : trois révolutions qui ont bouleversé la famille (Fayard, 2006) ; La Famille, affaire privée et affaire publique, avec Michel Godet (La Documentation française, 2007).

Bibliographic information