L'Art arabe d'après les monuments du Kaire depuis le VIIe siècle jusqu'à la fin du XVIIIe (Paris, A. Morel et Cie, 1869--1877), Volume 1

Front Cover
Springer Science & Business Media, Dec 31, 1973 - History - 304 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

INTRODUCTION
1
LES KHALIFES DE LA CONQUÊTE
14
LES MAMLOUKS
33
Planches Pages I Porte intérieure du palais de NeymelDin dans la cour du Nilomètre de Roudah 1241
35
DE LA CONQUÊTE DE SULTAN
46
Mosquée de DaoudPacha Époque ottomane
49
Du GOUVERNEMENT DES MOEURS ET COUTUMES DES MAMLOUKS
58
DESCRIPTION DE LA VILLE DU KAIRE
69
Parallèle dassemblagesde pierres
170
Chapiteaux
173
Parallèle darcatures
174
Parallèle de merlons
176
Tombeau du cimetière de liman Chafey
178
Parallèle de stalactites
178
Pendentif
180
couronnements de portes
180

Porte dElZoueyleh xie siècle
76
Plan dune petite maison sur le bord du canal
80
ARCHITECTURE RELIGIEUSE
85
tribune réservée aux femmes
86
plan
94
Plan de la mosquée dElAzhar
97
Ferrures de portes mosquée de Sysaryeh
126
TABLE DES PLANCHES CONTENUES DANS LE TEXTE
133
ARCHITECTURE CIVILE
134
Grille dune fontaine Période ottomane
143
Plans dune maison particulière
150
QasrelFédawi Grille de fenêtre en bronze
153
Porte fortifiée dune maison près de MahmoudDjanum
166
ARTS RELATIFS A LARCHITECTURE
167
Étude dun pendentif daprès Owen Jones
181
Parallèle de corbeaux
182
Parallèle dencorbellements
183
Kourcy EIFmmeh
185
Flanchet Pages XXVI Fauteuil indien
186
Parallèle de lambrequins
188
ARTS INDÉPENDANT DE LARCHITECTURE
201
Griffon de Pisé
214
koufique 816
218
soulous et koufique
220
koufique et soulous
222
Origine développement et décadence de larchitecture arabe flg 70et 71
232
Mosquée de MelekelNâcer MohammedbenQalaoûn
253
ANALYSE DES PLANCHES DE LATLAS
257

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page vi - pour laisser recueillir le trésor qu'il a caché dans le sein de la terre. « Un peuple protégé du ciel et qui, comme l'abeille, ne semble destiné qu'à travailler pour les autres, sans profiter lui-même du fruit de ses sueurs, ouvre légèrement les entrailles de la terre et y dépose des semences dont il attend la fécondité
Page vi - de cet être qui fait croître et mûrir les moissons. Le germe se développe, la tige s'élève, l'épi se forme par le secours d'une rosée qui supplée aux pluies et qui entretient le suc nourricier dont le sol est imbu. A la plus abondante récolte succède tout à coup la stérilité. C'est ainsi,
Page vi - 0 prince des fidèles! peints-toi un désert aride et une campagne magnifique au milieu de deux montagnes, dont l'une a la forme d'une colline de sable, et l'autre celle du ventre d'un cheval
Page vi - Lorsque ensuite arrive le moment où ses eaux cessent d'être nécessaires à la fertilité du sol, ce fleuve docile rentre dans son lit pour laisser recueillir le trésor qu'il a caché dans le sein de la terre. « Un peuple protégé du ciel et qui, comme l'abeille, ne semble destiné qu'à travailler pour les autres, sans profiter lui-même du fruit de
Page vi - l'impôt; la seconde, d'employer un tiers des revenus à l'entretien des canaux, des ponts et des digues; la troisième, de ne lever l'impôt qu'en nature sur les fruits que la terre produit.
Page vi - et Damyath, viennent d'un fleuve béni qui coule avec majesté au milieu d'elle; le mouvement de la crue et de la retraite de ses eaux est aussi réglé que le cours du soleil et de la lune; il ya une époque fixe dans l'année où toutes les sources de l'univers viennent payer à ce roi des fleuves le tribut auquel la Providence les a

Bibliographic information