L'Ecole française de Rome: Les premiers travaux; antiquité classique Moyen-Age

Front Cover
E. Thorin, 1884 - 104 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 25 - L'École dispose, en vue de cette publicité, d'un recueil in-octavo qui, depuis 1877, paraît en fascicules ou volumes isolés, sous ce titre commun : Bibliothèque dus écoles françaises d' Athènes et de Rome. Une somme inscrite au budget permet à chacune des deux écoles l'impression de quarante feuilles environ pour chaque année. C'est là qu'on insère les mémoires étendus : il ya paru un ouvrage en trois volumes. En dehors de ce recueil, qui contient des dissertations...
Page 70 - Nous avons considéré que l'Ecole française de Rome devait aspirer à cette tâche, et qu'elle ne serait définitivement fondée, au moins pour une partie de sa mission, qu'après avoir obtenu les moyens de s'y dévouer. Notre demande fut présentée ; c'était dans les dernières années du pontificat de Pie IX. Il y eut des retards, aggravés par des circonstances extérieures qu'il fallait éloigner au préalable. Même après qu'on avait eu l'assentiment du saint-père et les assurances du...
Page 50 - Mommsen fit à peu près la même déclaration. M. Henzen écrivit : « Je laisse à d'autres plus versés que moi dans les livres de droit, et dans tout ce qui regarde l'administration de l'empire reconstitué par Dioclétien et Constantin, le soin de se prononcer sur les difficultés non résolues par Borghesi.
Page 18 - Les six membres propres à l'École française de Rome étaient et sont encore choisis comme il suit. Au mois de septembre de chaque année, l'École normale supérieure, l'École des chartes et l'École des hautes études proposent chacune un ou plusieurs candidats. Ces candidats doivent être à l'avance ou agrégés ou munis des diplômes spéciaux à leurs études. Sur la proposition du directeur, qui a fait l'examen comparé des titres et qui sait les besoins de l'École, ils sont nommés pour...
Page 69 - Dudik pour 1 histoire de la Moravie et de la Bohême, M. Dulaurier pour celle de l'Arménie, P.-A. Munch pour les États Scandinaves, y ont fait d'abondantes moissons. Ce qui excitait surtout les convoitises des historiens, c'était l'incomparable série des deux mille registres pontificaux, depuis Innocent III jusqu'à Pie V, où se résume toute l'administration de la cour de Rome. Le recueil de ces bulles paraissait si indispensable à l'histoire que l'érudit le Saint-Père pour veiller à la...
Page 49 - ... inattendues. Si l'on excepte les commentaires de Gaius, qui nous ont été restitués par les palimpsestes de Vérone, at-on retrouvé de nos jours, dans les vieux manuscrits, quelques textes de droit qui puissent entrer en rivalité avec ceux que nous ont donnés les bronzes et les marbres? Certes les fragments du droit antérieur à Justinien, découverts par Angelo Mai dans les palimpsestes du Vatican, sont remarquables; les actes de promulgation du Code théodosien révélés à Peyron par...
Page 50 - ... terminée sous Constantin, après avoir occupé jusqu'à dix-huit fonctions que le marbre enumère. Plusieurs de ces fonctions étaient absolument inconnues jusqu'à la découverte de ce texte, par exemple celle de YExaminator per Ilaliam.
Page 67 - Vaticane tant de brillants musées : c'est comme le triomphe du livre, dernière et suprême expression de l'intelligence humaine, de qui relèvent à la fois les lettres, les sciences et les arts. On a dit quelquefois, bien à tort, que la Vaticane n'avait jamais eu qu'à peine des catalogues, même pour son service intérieur, et que c'était une des causes du peu de communications que jadis on y obtenait. C'est méconnaître la solidité romaine. Cicéron disait qu'un bel ordre dans ses. livres...
Page 85 - Burnouf, qu'on étale devant des commençants les curiosités de la science ; mais je veux qu'on leur en découvre les principes. > Le maître qui aura étudié avec une sévère critique les littératures et les langues romanes sera, précisément l'homme pour développer ces principes et en montrer l'application durable jusque dans les idiomes pratiqués de notre temps. Frédéric Dietz a donné depuis 1836, disions-nous, le signal de ces utiles travaux ; ses nombreux élèves développent et appliquent...
Page 50 - Cuq, professeur àgr'égé de la faculté de Bordeaux, a publié comme fruit de son séjour à Rome plusieurs mémoires qui ont été fort remarqués, en Allemagne aussi bien qu'en Italie et en France. Le premier, qni date de 1881 et qui forme le 21' fascicule de la Bibliothèque des écoles françaises d'Athènes et de Rome, est intitulé : De quelques Inscriptions relatives à l'administration de Dioctétien. Le point de départ de cette recherche est une inscription bien connue et sur laquelle...

Bibliographic information