L'Equation du nénuphar: Les plaisirs de la science

Front Cover
Calmann-Lévy, Mar 4, 1998 - Literary Criticism - 192 pages
0 Reviews
LA CHARTE DU PROFESSEUR JACQUARD
Ne dites pas : « Apprends tes leçons, accumule du savoir, deviens savant. »
Dites : « Essaie de toujours mieux comprendre ; critique tes propres raisonnements, développe ta capacité à tenir des raisonnements logiques. »
Ne dites pas : « Suis les chemins qui te sont proposés, apprends les réponses fournies par les livres. »
Dites : « Pénètre dans le domaine de la science en formulant tes propres questions et en employant les voies de ta propre compréhension. »
Ne dites pas : « Tu vas à l'école pour apprendre ce qui est au programme, préparer des examens, entrer plus tard dans la vie active. »
Dites : « A l'école, tu vis la période la plus active de ton existence, tu apprends à poser des questions, tu construis ton intelligence. »
Oui, la science peut être un plaisir et même un plaisir à partager en famille ou entre amis. Elle est également la plus extraordinaire école de liberté et de rigueur que les hommes aient inventée. L'Equation du nénuphar redonne à l'enseignement de la science toute sa vertu : préparer une société plus libre, plus juste.
Albert Jacquard, polytechnicien et généticien des populations,
a écrit de nombreux ouvrages sur la science
et sur la société qui sont autant de best-sellers.
Il a publié chez Calmann-Lévy :
J'accuse l'économie triomphante (1995),
Le Souci des pauvres (1996)
et Petite Philosophie à l'usage des non-philosophes (1997).

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (1998)

Polytechnicien, ancien professeur de génétique, « activiste humain », comme il aime à se définir lui-même, Albert Jacquard a écrit de nombreux livres sur la science et la société. Il a publié chez Calmann-Lévy J'accuse l'économie triomphante (1995), Le Souci des pauvres (1996), Petite philosophie à l'usage des non-philosophes (1997), L'Équation " du nénuphar (1998) et A toi qui n'es pas encore né(e) (2000)." De l'angoisse à l'espoir, qui rassemble deux années de cours d'"humanistique" donnés à l'Académie d'architecture de Mendrisio, constitue sans doute la meilleure introduction à sa pensée.
Albert Jacquard est décédé le mercredi 11 septembre 2013.

Bibliographic information