L'Esprit des journaux, françois et étrangers, Issues 3-4

Front Cover
Valade, 1810 - Periodicals
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 177 - Gâte ; après quoi, remontant la côte d'Afrique jusqu'à la ville d'Alger, qui se trouve sous le méridien de Paris, on pourra mesurer la latitude et porter l'extrémité australe de notre méridienne sur le sommet du mont Atlas.
Page 164 - Nous plaçâmes le plan de notre cercle dans une situation horizontale; puis, au coucher du soleil , un soir que le ciel était parfaitement serein, et que le beau temps et l'absence de la lune promettaient une nuit profondément obscure , nous promenâmes lentement l'une de nos lunettes le long de l'horizon de la mer , jusqu'à ce qu'elle rencontrât les montagnes d'Yvice qui s'élevaient au-dessus de cet horizon à d'inégales hauteurs. Après les avoir long-temps examinées , nous choisîmes la...
Page 262 - Solyme et d'Ilion. Du grand peintre de l'Odyssée , Tous les trésors te sont ouverts; Et dans ta prose cadencée, Les soupirs de Cymodocée Ont la douceur des plus beaux vers.
Page 211 - A notre ami ! étaient formés de fleurs d'éternelles... M. de Malesherbes croyait rêver. « Quoi ! se disait-il, au milieu d'une réunion aussi nombreuse que folâtre, dans une danse champêtre où la joie bannit ordinairement toute réserve, mes roses ont été respectées! Qu'il est doux, le bonheur d'être aimé à ce point ! Je ne troquerais pas ma grotte pour le plus beau palais du monde.
Page 90 - Il résulte de ce travail que la plante du tabac à larges feuilles (nicotiana lati folio) contient une matière animale, de nature albumineuse, du malate de chaux avec excès d'acide, de l'acide acétique, du nitrate et du muriate de potasse, une matière rouge dont la nature est inconnue, du muriate d'ammoniaque, et enfin un principe âcre et volatil qui paraît être différent de tous ceux qu'on a déterminés dans le règne végétal.
Page 157 - D'Yviza, on apercevait le Mongopar un temps serein, même étant dans une chaloupe au niveau de la mer : à "plus forte raison , devait-on le découvrir du haut des montagnes. Déterminé par ces circonstances favorables, je n'hésitai point à y établir une station. Il n'y avait pas de chemin pour arriver au sommet : on en creusa un dans le roc même; mais ensuite, lorsque l'on connut mieux la montagne, on en trouva un autre un peu plus commode dans le fond d'un ravin creusé par les pluies et...
Page 182 - M. Arago, de retour, a reçu le prix de ses travaux : il occupe aujourd'hui à l'Institut, dans la section d'astronomie, une place qu'il a bien méritée. Le récit de ses aventures prouve, qu'en servant les sciences, on peut aussi rencontrer des entreprises hasardeuses et des périls honorables.
Page 96 - La découverte de M. Tarry promet à la société, dit le rapporteur, un grand avantage, celui d'introduire l'usage d'une encre qui, n'étant pas susceptible d'être enlevée par les agents chimiques actuellement connus, n'offrira plus aux fripons l'occasion d'altérer des titres, comme cela n'arrive que trop souvent aujourd'hui. » Un autre rapport sur les turquoises artificielles de M. de Sauviac fait espérer de voir bientôt en ce genre les produits de l'art imiter exactement ceux de la nature.
Page 181 - Malgré une voie d'eau considérable , on se décide à se i-éfugier sur les côtes d'Afrique; et le bâtiment, prêt à couler bas, aborde enfin dans le petit port de Bougie , à trois journées d'Alger. Là on apprend que le dey, qui les avait si fortement protégés contre les Espagnols , a été tué dans une émeute. Un autre dey est à sa place. On visite soigneusement le navire entrant. Le poids des caisses qui renfermaient les instruments astronomiques excite de violents soupçons.
Page 210 - ... si j'ai quelques roses de moins, j'aurai du plaisir de plus ; et l'un vaut * bien l'autre." Cependant, comme il craignait * que sa présence n'intimidât la bande joyeuse et ne l'empêchât de se livrer à tout le bonheur que lui promettait une aussi belle journée, * il s'abstint ' de diriger le soir sa promenade accoutumée du côté de sa solitude. Mais le lendemain, dès le matin il fut impatient de voir le dégât qu'avait dû causer dans le bosquet la danse de la veille. Déjà, muni d'une...

Bibliographic information