L’Europe à tous vents. Chronique d’une ambition énergétique manquée

Front Cover
Académie royale de Belgique, Apr 12, 2017 - Political Science - 128 pages
0 Reviews

Les fondateurs de l’Europe partageaient un rêve : la paix. Et une grande ambition : construire une union politique.

Ils commencèrent par l’énergie : charbon et acier seraient les fondements de la réconciliation franco-allemande et le moteur d’un nouveau développement. Ils y ajoutèrent l’atome, la plus grande découverte de leur époque.

À travers les « Trente Glorieuses », le succès a été au rendez-vous. Pour la première fois de son histoire, l’Europe a vécu sans guerre. Elle est devenue un marché, puis une communauté de destin, faute d’être déjà l’union politique rêvée. Elle est même devenue une monnaie.

Mais la construction européenne a trébuché sur les enjeux énergétiques. Les chocs pétroliers successifs, les tribulations de l’énergie nucléaire et les menaces climatiques ont eu raison de la solidarité rêvée.

Une Europe désunie en matière énergétique, c’est l’assurance de la dépendance, de la fragilité, de la faiblesse. C’est le gage du retour en arrière. De l’inexistence géopolitique.

Comment en est-on arrivé là ? Peut-on recréer l’envie de la grandeur, du progrès ? Que faire pour s’accorder sur une nouvelle ambition partagée ?

Jean-Pol Poncelet, ingénieur civil physicien, ancien Ministre, est Membre de l’Académie royale de Belgique. Il s’intéresse à l’énergie, à la technologie et aux questions de société. Il est actuellement Directeur général de l’Organisation de l’industrie nucléaire européenne (Foratom) et Secrétaire général de la European Nuclear Society.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Bibliographic information