L’Homme de cour

Front Cover
Hærès, May 5, 2012 - Philosophy
0 Reviews
L’art de la prudence ou le manuel de survie des temps présents ! Point de vertus très charitables – de prime abord –, dans cette série d’oracles. En trois cents maximes, l’Homme de cour (1647) s’inscrit dans une longue tradition des penseurs et tacticiens de l’Antiquité, des Sénèque et autres Tacite. Brèves, concises, satiriques, les leçons de Baltasar Gracian visent à la formation de l’Homme universel plongé dans l’univers des puissants. Habiles dissimulations, fausses apparences, paroles sucrées,... Aucune tartufferie n’y est omise, pour mieux s’y mouvoir et à minima, déjouer le jeu d’autrui. Énonciations ou dénonciations ? Ce sont autant de conseils ludiques, qui parfois tout en ayant l’air de se contredire, s’enrichissent l’un de l’autre. Ces trois cents aphorismes constituent un bréviaire machiavélique de la vie quotidienne – tant personnelle que professionnelle –, magnifiquement traduit dans une langue cornélienne. Un chef-d’œuvre de la littérature baroque espagnole, d’une étonne contemporanéité ! À garder près de soi.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Section 1
Section 2
Section 3
Section 4
Section 5
Section 6
Section 7
Section 8
Section 11
Section 12
Section 13
Section 14
Section 15
Section 16
Section 17
Section 18

Section 9
Section 10
Section 19

Common terms and phrases

Bibliographic information