L'Impressionnisme

Front Cover
Parkstone International, Jan 5, 2012 - Art - 200 pages
« Je peins ce que je vois et non ce qu’il plaît aux autres de voir. » D’autres mots que ceux d’Édouard Manet, à la touche pourtant si différente de celle de Monet ou de Renoir, pourraient-ils mieux définir ce que fut l’Impressionnisme ? Sans doute cette singularité explique-t-elle que, peu de temps avant sa mort, Claude Monet écrivit : « Je reste désolé d’avoir été la cause du nom donné à un groupe dont la plupart n’avait rien d’impressionniste. » Nathalia Brodskaïa dégage ici les contradictions de cette fin du XIXe siècle à travers le paradoxe d’un groupe qui, tout en formant un ensemble cohérent, favorisa l’affirmation des individualités artistiques. Entre l’art académique et le commencement de la peinture moderne non figurative, le chemin pour parvenir à la reconnaissance fut long. Après avoir analysé les éléments fondateurs du mouvement, l’auteur poursuit son étude à travers l’Œuvre de chacun des artistes et démontre comment, de cette revendication à la différence, naquit la peinture moderne.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

PRÉFACE
7
LES IMPRESSIONNISTES ET LÉCOLE CLASSIQUE
9
LEXPOSITION DES IMPRESSIONNISTES
13
ÉDOUARD MANET
29
CLAUDE MONET
61
PIERRE AUGUSTE RENOIR
101
ALFRED SISLEY
135
CAMILLE PISSARRO
147
EDGAR DEGAS
165
BERTHE MORISOT
187
BIBLIOGRAPHIE
194
INDEX
195
Copyright

Common terms and phrases

Bibliographic information