L'oralité littérarisée chez Raymond Queneau

Front Cover
GRIN Verlag, 2009 - 32 pages
0 Reviews
Seminar paper de l'annee 2007 dans le domaine Etudes des langues romanes - Francais - Linguistique, note: 1,0, Christian-Albrechts-Universitat Kiel, langue: Francais, resume Le theme de ce travail est de montrer la difference entre le langage ecrit et le langage parle, ce dans la langue francaise et plus particulierement chez l'ecrivain Queneau. Il va nous importer de demontrer que non, l'oral n'est pas a l'origine le descendant de l'ecrit mais inversement. Si l'on en suit le developpement, l'evolution de la langue ecrite, il est clair que nos ancetres n'ont pas pris leurs plumes ou leurs pierres et ont retranscrit ce qu'ils entendaient mot pour mot. Les premieres ebauches ressemblaient bien plus a des pictogrammes qu'a des phrases elegamment alignees et au sens comprehensible. C'est pourquoi, il est tres interessant de voir le combat de Queneau pour demontrer que l'oral est aussi voire plus important que l'ecrit dans la langue francaise. Quand on evoque Raymond Queneau, on pense bien souvent a Zazie dans le metro ou encore aux fleurs bleues. Cet illustre ecrivain, poete, romancier avait plusieurs cordes a son arc et pouvait s'enorgueillir de faire partie des ecrivains surrealistes de son temps. La plupart de ses oeuvres sont des reflexions continues sur le langage et la litterature de ce siecle. Pour en venir aux faits, il est bon de redefinir le francais moderne pour pouvoir mieux cerner les idees de Queneau et comprendre sa conception d'une nouvelle langue. En derniere partie, nous verrons que cela n'est pas aussi simple d'inventer une nouvelle langue et de vouloir la substituer a celle deja etablie.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information