L'Univers: histoire et description de tous les peuples ...

Front Cover
F. Didot fréres, 1847 - World history
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 332 - Leur liberté individuelle est également garantie, personne ne pouvant être poursuivi ni arrêté que dans les cas prévus par la loi, et dans la forme qu'elle prescrit.
Page 259 - M. le comte , en donnant ces explications au cabinet de Madrid, vous lui direz que le gouvernement du roi est intimement uni avec ses alliés dans la ferme volonté de repousser par tous les moyens les principes et les...
Page 150 - ... marquer votre place dans peu d'années, j'eusse pu concilier la politique et l'intérêt de l'Espagne avec l'intérêt de tous. Sans doute, depuis six mois, les circonstances ont été critiques; mais, quelque critiques qu'elles fussent, j'aurais obtenu de la contenance de mes sujets, des faibles moyens qui me restaient encore, et surtout de cette force morale...
Page 137 - ... d'attenter contre la vie de sa mère. Un attentat si affreux doit être puni avec la rigueur la plus exemplaire des lois. La loi qui l'appelait à la succession doit être révoquée ; un de ses frères sera plus digne de le remplacer et dans mon cœur et sur le trône.
Page 260 - SM ne balancera pas même à vous rappeler de Madrid et à chercher ses garanties dans des dispositions plus efficaces, si ses intérêts essentiels continuent à être compromis, et s'il perd l'espoir d'une amélioration qu'il se plait à attendre des sentiments qui ont si long-temps uni les Espagnols et les Français dans l'amour de leurs rois et d'une sage liberté.
Page 137 - Monsieur mon frère , dans le moment où je ne m'occupais que des moyens de coopérer à* la destruction de notre ennemi commun , quand je croyais que tous les complots de la ci-devant reine de Naples avaient été ensevelis avec sa fille , je rois avec une horreur qni me fait frémir que l'esprit d'intrigue a pénétré jusque dans le sein de mon palais.
Page 77 - ... idolâtres de ces sottises, je retourne à mes habitudes barbares ; et lorsque j'ai à écrire une comédie, j'enferme toutes les règles sous de triples verroux...
Page 272 - ... jour désiré où votre roi , heureux et libre , » pourra s'occuper du soin de consolider son » trône, en assurant, à son tour, le bonheur qu'il » doit à ses sujets. » Espagnols ! croyez en la parole d'un Bourbon ; » le monarque bienfaisant qui m'a envoyé vers » vous ne séparera pas, dans ses vœux, la liberté » d'un roi de son sang, et les justes espérances » d'une nation grande et généreuse , alliée et amie
Page 257 - La révolution d'Espagne a été jugée par nous dès son origine. Selon les décrets éternels de la providence, le bien ne peut pas plus naître pour les états que pour les individus, de l'oubli des premiers devoirs imposés à l'homme dans l'ordre social; ce n'est pas par de coupables illusions, pervertissant l'opinion, égarant la conscience des peuples...
Page 153 - L'intégrité du royaume sera maintenue ; le prince que SM l'empereur Napoléon jugera devoir placer sur le trône d'Espagne, sera indépendant, et les limites de l'Espagne ne souffriront aucune altération; 2° La religion catholique, apostolique et romaine sera la seule en Espagne : il ne pourra y être toléré aucune religion réformée et encore moins infidèle, suivant l'usage établi aujourd'hui.

Bibliographic information