Aède et le Troubadour. Essai sur la tradition orale

Front Cover
Homère a-t-il réellement existé ? La question ne se pose plus mais celle de la composition de l’Iliade et de l’Odyssée demeure. Œuvre collective de plusieurs générations d’aèdes, finalement fixée par les grammairiens d’Alexandrie, elle soulève le problème de sa diffusion orale : comment la poésie se transmet elle à travers les siècles ? Jusqu’à quel point le passage à l’écrit influence-t-il l’original ? Dominique Casajus répond à ces questions en établissant le parallèle entre l’épopée homérique et d’autres poésies orales : celle des anciens Arabes, des Touaregs, des bardes serbo-croates du début du XXe siècle sans oublier bien sûr les troubadours médiévaux qui brodaient à l’infini, dans une posture poétique solitaire, sur le thème de l’amant délaissé. À travers une constellation de figures poétiques, l’ouvrage permet au lecteur d’aujourd’hui de découvrir l’univers de la littérature orale et ses modes de création poétique entre mémoire et improvisation.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

About the author (2012)

Dominique Casajus, directeur de recherches au CNRS, enseigne à l’École des hautes études en sciences sociales. Il a consacré plusieurs ouvrages à la culture et à la poésie des Touaregs ainsi qu’à l’histoire de leurs premiers contacts avec le monde européen.

Bibliographic information