L'amant blessé

Front Cover
Grasset, Jan 1, 1967 - Fiction - 200 pages
0 Reviews
Lise Deharme est l'écrivain du Merveilleux. Son livre est une sorte de conte alchimique. Le Soleil, sous toutes ses formes l'illumine : il est Gaston Phoebus, Louis XIV, et cet astre qui bronze sur le sable chaud tant de beaux corps allongés. Il s'endort, et ses rayons dorent encore l'île de Cythère, qui se trouve non loin d'un palace, situé où il vous plaira. Mirage d'Antoine Watteau surgi dans le plus merveilleux des jardins modernes.

Ce roman, conçu à Versailles, dans l'humide et le chaud, situé entre le rêve et la réalité magique, " conte de fée érotique " ? Au lecteur, au critique de juger.

L'eau trouble et le végétal y prennent une importance encore plus grande que dans les autres romans de Lise Deharme.

L'Amant blessé est le nom d'une rose blanche à peine tachée d'une goutte de sang. Sans doute - mais des hommes s'avancent vers nous, imaginaires ou vrais, fascinants, sous leurs multiples visages.

Les femmes croient toujours n'avoir aimé qu'un seul homme.

" Je n'ai jamais cessé de rêver ", dit Lise Deharme. Comme elle déteste les références, nous ne citerons que pour mémoire les écrivains les plus dignes de ce nom : Eluard, Aragon, Boris Vian, Jean Tardieu, Julien Gracq, Desnos, Antonin Artaud, Reverdy, André Pieyre de Mandiargues et André Breton, qui ont rendu hommage à cette curieuse personne.

La rêveuse éveillée se prénomme Lulle.

Le personnage principal est un Chat.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Bibliographic information