L'ami de la famille

Front Cover
Grasset, Apr 4, 1984 - Fiction - 346 pages
0 Reviews
La nouvelle se répand : François Mitterrand a été enlevé. Le colonel Froment de Beaulieu prend le pouvoir et la dictature s'abat sur la France. Hébétés, les Français subissent sans réagir ce dramatique changement de régime.

Nadine et Daniel Staffler, eux, connaissent bien le colonel Froment de Beaulieu. Trop bien. Pendant des années, il a été pour Nadine l'ami de la famille, jusqu'au jour où, éconduit, il a ressenti ce refus comme une humiliation. Mais c'est Daniel, le mari de Nadine, que le nouveau chef de l'Etat poursuit avec le plus d'acharnement. Chimiste de grande réputation, il a inventé un produit qui permet d'annihiler l'instinct de révolte. Ses travaux, encore secrets, sont d'une valeur inestimable pour un régime totalitaire. Et l'on comprendra vite que la haine du colonel envers le mari de Nadine l'anime au moins autant que sa passion du pouvoir.

Envoûtant, d'une logique implacable, le dernier roman de Christine Arnothy analyse avec une remarquable acuité les relations d'un homme et d'une femme confrontés à la dictature, leur courage, leurs faiblesses. Les liens très particuliers qui les attachent au maître du pays se mêlent à leur vie privée, bouleversant les sentiments qu'ils ont l'un pour l'autre.

Roman psychologique, {l'Ami de la famille} est aussi un roman politique où les Français sont montrés sans concessions, avec leurs qualités et leurs défauts, et où les situations sont décrites avec tant de réalisme qu'on ne cesse de se demander : et si un jour cela devait nous arriver ?

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (1984)

Christine Arnothy a écrit là un hymne à la vie qui est aussi l'épopée du plus profond, du plus éternel des amours humains. Jamais elle ne s'était tant approchée des émotions et des déchirements d'un autre de ses livres, si lointain déjà, et pourtant cette fois si proche : " J'ai quinze ans... ".

Bibliographic information