L'art d'être libres au temps des automates

Front Cover
MAX MILO, Nov 4, 2010 - Literary Criticism - 224 pages

Vous éprouvez souvent l'embarras du choix ? Que sera la liberté au XXIe siècle ? Depuis l'invention des machines et des computeurs, notre quotidien semble avoir gagné du temps. Mais en contrepartie, il paraît de plus en plus codé, soumis aux automatismes.

Depuis Leibniz jusqu'à la puce biométrique, l'auteur raconte une histoire alternative de l'ère informatique. Il démontre que le «numérisme», le principe ordinateur, est une vertu humaine ancestrale et nécessaire. Mais insuffisante. Après le sauve-qui-peut du postmodernisme, un nouveau paradigme est en train de naître, le «créalisme» : le monde est notre création commune incessante. L'horizon de notre liberté politique et existentielle, c'est la Terre comme oeuvre d'art.

Construit comme une odyssée philosophique curieuse et empreinte d'humour, voici, un traité de cocréativité pour une époque aux forces actives éclatées. Où l'on découvre que l'ordre et l'aventure ne sont pas incompatibles.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2010)

Luis de Miranda, est né au Portugal en 1971. Diplômé d'HEC et de philosophie, il est aujourd’hui romancier, essayiste et éditeur. Il a publié huit romans. Il est aussi l’auteur des essais Ego trip (Max Milo), Une vie nouvelle est-elle possible ? (Nous), et Peut-on jouir du capitalisme (Max Milo). Il est le fondateur du "mouvement créaliste", courant de pensée et d'esthétique contemporaines. En 2010 il a publié L’art d ‘être libres au temps des automates chez Max Milo.

Bibliographic information