L'aventure du commerce équitable

Front Cover
JC Lattès, Apr 24, 2002 - Literary Criticism - 304 pages
0 Reviews

Nico Roozen et Frans van der Hoff sont à l'origine d'une des initiatives les plus novatrices du monde économique. Ce livre raconte leur histoire, leur combat et par là même l'histoire du développement du commerce équitable.

En 1986, dans la gare d'Utrecht, les deux hommes se ren-contrent et élaborent le principe général de leur idée : bâtir entre les pays pauvres et les pays riches un nouvel échange marchand fondé sur une rémunération plus juste, plus «équitable», des producteurs de matières premières. Le label «Max Havelaar», du nom d'un célèbre héros de la littérature hollandaise, est né.
Au Mexique, Frans van der Hoff va se battre pour obtenir la confiance de petits cultivateurs trop longtemps exploités et surtout contre les mafias locales qui vont tout tenter pour le briser.
En Europe, Nico Roozen va lutter pied à pied pour contrer le scepticisme des industriels. Et aujourd'hui, plus de cinq millions de personnes, de multiples coopératives agricoles de thé, de café, de cacao... bénéficient des retombées du commerce équitable ; le label Max Havelaar est implanté dans près de cinquante pays.
A l'heure du débat sur la mondialisation, le concept Max Havelaar ouvre de nouvelles perspectives.

Frans van der Hoff est issu d'une famille de fermiers catholiques de quinze enfants. Missionnaire, il prend conscience de la situation des producteurs de café du Chili et du Mexique. Nico Roozen est économiste de formation. Ils sont tous deux hollandais.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2002)

Nico Roozen est issu d'une famille fortunée et conservatrice. Economiste de formation, il va réussir à convaincre les grands distributeurs.

Frans Van der Hoff est issu d'une famille de fermiers catholiques de 15 enfants. Il devient prêtre, missionnaire et prend conscience de la situation des producteurs de café au Chili et au Mexique.

Bibliographic information