L'exil auvergnat de Marguerite de Valois (la reine Margot) : Carlat-Usson, 1585-1605

Front Cover
EDITIONS CREER, 1999 - History - 216 pages

 1585-1605 : vingt ans ! C'est la durée du séjour forcé d'une reine de France, la reine Marguerite de Valois en Auvergne. La femme d'Henri IV qu'Alexandre Dumas fit entrer dans la légende en 1845, en l'appelant « Margot », dut, en effet, se réfugier dans ses possessions auvergnates un jour de l'automne de 1585 pour échapper à la vindicte de son frère le roi Henri III, de sa mère la reine Catherine de Médicis et dans l'indifférence coupable de son mari, le futur Henri IV. Quelle était donc cette sombre affaire de famille qui constitue une page extraordinaire de l'Histoire de France ? Quelle fut l'origine de cet exil ? Comment Marguerite vécut-elle ces vingt années, à Carlat d'abord (près d'Aurillac) puis à Usson (près d'Issoire) beaucoup plus longtemps (près de dix-neuf ans), alors que les guerres de religions faisaient rage ? Enfin, comment prépara-t-elle, avec beaucoup d'intelligence, son retour à la cour de France en 1605 ? À toutes ces questions, Michel Moisan répond avec le seul souci de la vérité historique, en nous faisant bénéficier des dernières recherches sur sa correspondance. Il écarte au passage les éléments grotesques de la légende qui entoure « la perle des Valois » depuis quatre siècles.

 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

lntroduction
7
DAgen à Carlat
35
Le château de Carlat
41
Le séjour à Carlat
49
De la prison au refuge
85
La reine dUsson et sa cour
121
Le divorce négocié
153
Chapitre 1 Le retour à la Cour de France
171
Le destin des châteaux de Carlat et dUsson
179
Lhistoire et la légende en Auvergne
191
Bibliographie sélective
201
Chronologie
209
Copyright

Common terms and phrases

Popular passages

Page 19 - ... et qui plus est, ce beau visage est fondé sur un corps de la plus belle, superbe et riche taille qui se puisse voir, accompagnée d'un port et d'une si grave majesté qu'on la prendra toujours pour une déesse du ciel, plus que pour une princesse de la terre...
Page 14 - Parce qu'il estoit plus sage et que l'autre ne peut durer en patience qu'il ne fasse toujours mal à quelqu'un, et veut toujours estre le maître...
Page 18 - que vous me vouliez tant obliger que d'y apporter « de la sujétion (vous priant d'être toujours à son « lever, à son cabinet et à son coucher, et bref tout
Page 21 - ... en la mesme condition qu'ils y avoient esté autresfois mon frère et luy, et le mareschal de Matignon poussoit le Roy à cela, pour l'envie qu'il avoit de demeurer tout seul en Gascogne. Le temps que j'avois demeuré en Gascogne, ni toutes ces belles apparences de bienveuillance , ne me faisoient point tromper aux fruits que l'on doit espérer de la Cour, en ayant eu par le passé trop d'expérience ; mais je me résolus de tirer profit de ces offres, et y faire un voyage seulement de quelques...

Bibliographic information