L'hermite de la Chaussée-d'Antin; ou, Observations sur les mœurs et les usages parisiens [by V.J.É. de Jouy]. (Œuvres complètes d'Étienne Jouy).

Couverture
1824
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 83 - S'aimer d'une amitié sans bornes ; De soi seul emplir sa maison; En sortir, suivant la saison, Pour faire à son prochain les cornes ; Signaler ses pas destructeurs Par les traces les plus impures ; Outrager les plus belles fleurs Par ses baisers ou ses morsures...
Page 160 - ... à l'égard de la moitié du monde , odieuses. Le peuple entra dans le sanctuaire , il leva le voile qui doit toujours couvrir tout ce que l'on peut dire et tout ce que l'on peut croire du droit des peuples et de celui des rois, qui ne s'accordent jamais si bien ensemble que dans le silence.
Page 185 - Ce n'est pas quelquefois qu'une muse un peu fine Sur un mot, en passant, ne joue et ne badine, Et d'un sens détourné n'abuse avec succès ; Mais fuyez sur ce point un ridicule excès, Et n'allez pas toujours d'une pointe frivole Aiguiser par la queue une épigramme folle.
Page 160 - ... là, à l'égard de la moitié du monde, odieuses. Le peuple entra dans le sanctuaire : il leva le voile qui doit toujours couvrir tout ce que l'on peut dire...
Page 155 - Cette nuit du 30 mars, qui dut être pour Paris une nuit de ravage et de destruction, a vu finir quinze ans de servitude; elle a préparé dans la capitale des arts l'alliance des grandes puissances de l'Europe, et la restauration du trône antique et sacré de nos rois légitimes : révolution prodigieuse, que le génie le plus entreprenant n'imaginait plus que dans ses rêves, et qui fut exécutée au moment où l'on put l'entrevoir. « La France, le 30 mars, gémissait sous le joug de Buonaparte;...
Page 26 - L'aïeul , retiré pendant le reste de l'année au fond de son appartement, reparaissait dans ce jour comme la divinité du foyer paternel. Ses petits-enfants , qui depuis longtemps ne rêvaient que la fête attendue , entouraient ses genoux , et le rajeunissaient de leur jeunesse. Les fronts respiraient la gaieté , les cœurs étaient épanouis : la salle du festin était merveilleusement décorée, et chacun prenait un vêtement nouveau.
Page 81 - Un jardinier vient annoncer cet accident ; les uns vo• lent au secours du jeune homme; les autres préparent des matelas dans le salon pour y déposer le blessé : Saint-Chaumont y tombe sans connaissance; on s'empresse autour de lui, on lui fait respirer des sels; ses esprits se raniment ; et quelqu'un qui se méprend sur la cause de son évanouissement...
Page 94 - Mettez la tenture du serge ; mais pour le reste , n'épargnez rien ; je veux faire les choses grandement. — Nous vous donnerons cinquante cierges de première qualité pour deux cents francs. — Cinquante cierges pour deux cents francs ! Ah ! chère amie , s'il m'en fallait allumer un pour chacune de tes vertus , quelle fortune y pourrait suffire ? Nous en mettrons quatre ; mais sous tous les autres rapports , que le convoi soit brillant. — Vous voulez donc un grand nombre de voitures de suite...
Page 184 - Tartuffe , défendue par le parlement , répond au public : « Nous vous avions promis Tartuffe ; » mais M. le premier président ne veut pas » qu'on le joue. » Le sel de cette réponse résulte d'un jeu de mots; mais de pareils jeux de mots sont de bons mots. Les jeux de mots font facilement fortune : à la faveur de leur concision , ils passent de bouche en bouche , courent de cercle en cercle ; chacun les retient , chacun les cite ; beaucoup les empruntent ou les volent , ce qui est la même...
Page 77 - ... et de moi; et il avait accoutumé de dire sur ce sujet que la piété chrétienne anéantit le moi humain, et que la civilité humaine le cache et le supprime 147.

Informations bibliographiques