L'impossible Monsieur Bierce

Front Cover
Grasset, Nov 12, 1981 - Literary Criticism - 366 pages
0 Reviews
Il était une fois une fillette qui passait ses nuits à mourir de peur parce qu'elle lisait des histoires à dormir debout... {L'Impossible Monsieur Bierce}, conte cruel, cocasse et nostalgique autour de la vie d'Ambrose Bierce, est né de ces nuits blanches. Par sa patiente obstination à évoquer un des plus grands écrivains américains du XIXe siècle, ce livre relève de la biographie mais en repousse les conventions.

Complexe, mystérieux, Bierce, trop peu connu en France, est l'égal d'Edgar Allan Poe. Polémiste enragé, humoriste redouté, esprit rebelle, il fait de son existence une aventure dont les péripéties tiennent en haleine autant qu'elles émeuvent. Plus qu'il n'en faut pour passionner une fillette qui rêve d'Amériques et l'inciter à projeter, dans la vie du grand Bierce, ses propres phantasmes... Ecoutez le récit d'une épopée où le sang côtoie le rire et les larmes, d'une fantasmagorie qui voit naître Ambrose Bierce et les Etats-Unis.

Participez à la dure existence des pionniers de l'Est, à la guerre de Sécession, au démantèlement du Sud. Chevauchez les plaines et découvrez San Francisco qui surgit des brumes du Pacifique. Regardez l'autre côté de la légende de l'Ouest : la mine, les chemins de fer, les luttes sociales et tout ce qui compose le "melting pot" californien. Voyez Hearst apparaître et étendre sa grande ombre sur l'Amérique. Ecoutez la voix "off" de la fillette qui décortique un homme, farceur endiablé, misogyne irréductible, arrogant, pitoyable, déconcertant. Lisez cette longue lettre d'amour sagace qu'une Française adresse, par-delà le temps et les étendues océanes, à Ambrose Bierce !

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (1981)

Christiane Lesparre, romancière, est l'auteur chez Grasset, entre autres, de Un hamac dans le Vaucluse (1980) et Des nuits cousues d'or (1996). Elle est décédée en avril 2002.

Bibliographic information