L'inquisition françoise: ou, L'histoire de la Bastille, Volume 1

Front Cover
E. Roger, 1715 - Inquisition
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 51 - Le premier jour du mois de mai Fut le plus heureux de ma vie. Le beau dessein que je formai , Le premier jour du mois de mai ! Je vous vis et je vous aimai ; Si ce dessein vous plut , Sylvie , Le premier jour du mois de mai Fut le plus heureux de ma vie.
Page 48 - ... bien mitonnée et de bonne mine, avec un quartier de volaille dessus ; dans une assiette, il y avait une tranche de bœuf succulent, avec du jus .et une couronne de persil, dans une autre un quartier de godiveau bien garni de ris de veau, de...
Page 101 - S'ÉLÈVE qui voudra, par force ou par adresse, Jusqu'au sommet glissant des grandeurs de la cour ; Moi, je veux, sans quitter mon aimable séjour, Loin du monde et du bruit rechercher la sagesse. Là, sans crainte des grands, sans faste et sans tristesse, Mes yeux après la nuit verront naître le jour ; Je verrai les saisons se suivre tour à tour, Et dans un doux repos j'attendrai la vieillesse. Ainsi, lorsque la Mort viendra rompre le cours Des bienheureux moments qui composent mes jours, Je...
Page 355 - Deux tyrans opposés ont décidé ton sort : L'amour, malgré l'honneur, te fit donner la vie; L'honneur, malgré l'amour, te fait donner la mort.
Page 362 - l'un tant de douceur au péché , » L'autre des peines si sévères , » Sans doute, ou la nature est imparfaite en soi , » Qui nous donne un penchant que condamne la loi ; , , Ou la loi doit passer pour une loi trop dure, • , Qui condamne un penchant que donne la nature.
Page 99 - Je vois l'image de ma vie. Tu remets dans mon souvenir Ce qu'un jour je dois devenir, N'étant qu'une cendre animée ; Et tout d'un coup je m'aperçois Que, courant après la fumée, Je passe de même que toi.
Page l - Renneville raconte qu'en 1705 il vit un prisonnier dont il na jamais pu savoir le nom , dans une salle de la Bastille, où il avait été introduit par méprise. « Les officiers m'ayant vu entrer, dit Renneville , ils lui firent promptement tourner le dos devers moi , ce qui m'empêcha de le voir au visage. C'était un homme de moyenne taille , mais bien traversée, portant des cheveux d'un crêpé noir et fort épais, dont pas un n'était encore mêlé. » (Peut-être at-il pris pour des cheveux...
Page 14 - Contre Quinte & Quatorze on n'a jamais beau jeu , On eft même en danger de perdre la partie^ - ' " Des plus fages confeils toute la force unie : . , Ne fert de rien ou fert de peu. Peuples, qui vous liguez, qu'avez vous qui balance Ou votre perte , ou votre gain!
Page 15 - On est m6me assuré de gagner la Partie: Aux plus sages Conseils notre force est unie. Votre Quatorze est nul, votre Quinte est trop peu. Le Ciel qui voit ce jeu fait pancher la balance Pour votre perte, & notre gain; Nous ferons un îtepic, & l'Espagne &.
Page 107 - Sur les septheures, on m'apporta un petit litde camp de sangles, un petit matelas, un travers de lit garni de plumes, une méchante couverture verte toute percée et si pleine d'une épouvantable vermine que j'ai eu bien de la peine à l'en purger.

Bibliographic information