L'université captive: l'avenir de l'enseignement supérieur

Front Cover
Publisud, 1987 - Education and state - 179 pages
L'université est captive. Elle l'est de l'Etat et de ses réformes. Elle l'est de l'idée qu'on se fait d'elle. Elle l'est d'elle-même. Cessons de chercher l'université là où elle n'est plus. Il y a bien longtemps qu'elle s'est engagée dans un aggiornamento dont il faut que nous prenions conscience : renouvellement des missions universitaires, diversification des financements, développement des relations contractuelles, etc. L'université a beaucoup à nous apprendre. Sur elle-même, sur l'avenir du service public et celui de notre société. Elle a beaucoup à apprendre d'elle-même. Pourvu qu'elle acquière la maîtrise des mutations que trop souvent elle subit. Pourvu qu'elle accepte d'en parler, et que nous acceptions de l'entendre parler d'une autre voix que celle, passéiste, dont nous voulons qu'elle parle. Le mouvement lycéen et étudiant a ouvert le débat. C'était le souci de ce livre achevé à l'automne 1986. Tout le contraire d'un ouvrage de circonstance. C'est celui d'un praticien de l'université : président de l'université Lyon 2 (1979-1986), Philippe Lucas a organisé plusieurs colloques nationaux sur la question universitaire. Celui d'un sociologue qui a aussi exercé sa réflexion sur d'autres mutations sociales : la décolonisation, l'aggiornamento médical, la désindustrialisation. Alain Touraine, dans sa préface, amorce le dialogue qu'appelle cette œuvre ouverte.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Préface dAlain Touraine
i
Introduction
13
CHAPITRE PREMIER Deus absconditus
23

7 other sections not shown

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information