La dimension du fantastique dans l’œuvre "Gaspard de la Nuit: fantaisies à la manière de Rembrandt et de Callot" d’Aloysius Bertrand

Front Cover
GRIN Verlag, 2008 - 28 pages
0 Reviews
Seminar paper de l'annee 2007 dans le domaine Etudes des langues romanes - Francais - Litterature, note: A (80%), Bishop's University Lennoxville (Canada Quebec: Bishop's University Lennoxville), 11 sources bibliographiques, langue: Francais, notes: A. Bertrand a ete lu et affectue avec excellence, c'est tres bien., resume: L' uvre Gaspard de la Nuit: fantaisies a la maniere de Rembrandt et de Callot de Jacques Louis Napoleon Bertrand (1807-1841), nomme Aloysius Bertrand, a laisse une empreinte durable sur la poesie francaise. Le travail de Bertrand sur le discours poetique permet de voir la puissance et l'unite de ses poemes en prose. Ses poemes en prose traitent de themes differents: Bertrand decrit un spectacle pittoresque, cree un dialogue malicieux avec les personnages fantastiques et diaboliques, dessine les fantaisies d'un reve ou les horreurs d'un cauchemar dans le cadre du Moyen Age. Comme beaucoup de ses contemporains, Bertrand n'echappe pas a l'influence de Walter Scott et d'Hoffmann. Le fantastique le fascine et lui donne le souffle pour son uvre. Beaucoup de poetes temoignent de l'originalite de Bertrand, par exemple Charles Baudelaire en ecrivant a Arsene Houssaye: J'ai une petite confession a vous faire. C'est en feuilletant, pour la vingtieme fois au moins, le fameux Gaspard de la Nuit, d'Aloysius Bertrand [...], que l'idee m'est venue de tenter quelque chose d'analogue, et d'appliquer a la description de la vie moderne, ou plutot d'une vie moderne et plus abstraite, le procede qu'il avait applique a la peinture de la vie ancienne, si etrangement pittoresque. Quel est celui de nous qui n'a pas, dans ses jours d'ambition, reve le miracle d'une prose poetique, musicale sans rythme et sans rime, assez souple et assez heurtee pour s'adapter aux mouvements lyriques de l'ame, aux ondulations de la reverie, aux soubresauts de la conscience ? Baudelaire s'inspire du travail de Bertrand pour ecrire ses propres poemes en prose. Mallarme, lui aussi, voi"
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information