La Française du siècle: modes, moeurs, usages

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 106 - Une mode a à peine détruit une autre mode , qu'elle est abolie par une plus nouvelle , qui cède elle-même à celle qui la suit...
Page 72 - Les révolutionnaires enrichis commençaient à s'emménager dans les grands hôtels vendus du faubourg Saint-Germain. En train de devenir barons et comtes, les jacobins ne parlaient que des horreurs de 1793, de la nécessité de châtier les prolétaires et de réprimer les excès de la populace. Bonaparte, plaçant les...
Page 21 - Au palais de Surène, c'est une paysanne de Frascati*; déesse déguisée, qui se trahit en marchant! — Comme un sceptre léger, avec lequel ses doigts badinent, elle tient en main la surintendance du goût ; et par elle, les...
Page 228 - Histoire de la crinoline au temps passé, suivie de la Satyre sur les cerceaux, paniers, etc., par le chevalier de Nisard et de {'Indignité et l'extravagance des paniers, par un prédicateur.
Page 188 - Vésuviennes . marchons , et du joug qui nous pèse Hardiment affranchissons-nous ! Faisons ce qu'on n'osa faire en quatre-vingt-treize , Par un décret tout neuf supprimons nos époux ! Qu'une vengeance sans pareille Soit la leçon du genre humain. Frappons : que les coqs de la veille Soient les chapons du lendemain...
Page 83 - ... vanité. Au surplus, comme l'Empereur satisfaisait des fantaisies, sans que le sentiment y entrât pour quelque chose, il sacrifiait sans difficulté à sa femme les objets de sa jalousie; il faisait plus, et en cela je ne pouvais m'empêcher de le désapprouver fort, lorsque l'Impératrice m'en parlait : il lui en disait plus qu'elle ne demandait à en savoir, lui citait même des imperfections cachées, et lui nommait, à propos d'un autre aveu, telle ou telle dame de la Cour, dont il n'était...
Page 35 - ... entièrement le pied, et ne laisse apercevoir que le bout d'un léger bouquet, dont la broderie vient finir sur la petite pointe du soulier : et que l'on ne croie pas que ce soit ici la caricature de nos illustres ; à peine est-ce une légère esquisse de leurs folies, de leurs changements variés à l'infini. Quant à celles qui trottent, elles singent assez bien les premières quant aux bonnets, aux chapeaux, aux...
Page 21 - Catilinas, et ne conspire que pour les amusements? Tout son esprit a été tourné vers l'agrément : et la harpe, — le triomphe de ses beaux bras! — et les langues méridionales, — musique de la voix ! — elle sait tout ce qui enchaîne les regards et les oreilles 2.
Page 25 - ... langage d'une joie dissolue; la jeune effrontée semble ne rien entendre. Encore une hardiesse de merveilleuse, et l'on pourrait contempler parmi nous les antiques danses des filles de Laconie; il reste si peu à faire tomber que je ne sais si la pudeur véritable ne gagnerait pas à l'enlèvement du voile transparent. Le pantalon couleur de chair, strictement appliqué sur la peau, irrite l'imagination et ne laisse voir qu'en beau les formes et les appas les plus clandestins; et voilà les jours...
Page 24 - ... comme enchantés de s'être soustraits (je ne sais comment ) à la réquisition. Quel bruit se fait entendre? Quelle est cette femme que les applaudissements précèdent ? Approchons, voyons. La foule se presse autour d'elle. Estelle nue? Je doute. Approchons de plus près ; ceci mérite mes crayons ': je vois. Son léger pantalon, comparable à la fameuse culotte de peau de Monseigneur le comte d'Artois, que quatre grands laquais soulevaient en l'air pour le faire tomber dans le vêtement, de...

Bibliographic information