La Grande Guerre d'un lieutenant d'artillerie: carnets de 1914 à 1919

Front Cover
Harmattan, 1999 - Soldiers - 294 pages
Ces carnets inédits de la Grande guerre, rédigés chaque jour d'août 1914 à juillet 1919 par un jeune officier d'artillerie qui fit campagne d'abord dans un régiment de 75 puis à la tête d'une batterie de 155 court, sont le témoignage précieux de l'artilleur placé en première ligne sur les fronts de la Marne, la Belgique, l'Artois, Verdun et la Somme. Ils montrent comment l'artillerie française, la meilleure du monde à l'époque, appuie au plus près les fantassins ou brise l'élan des attaques ennemies, entraînant ainsi des pertes considérables, les avions, tanks et gaz asphyxiants ensuite leur apparition. Ils reflètent l'état d'âme du soldat de cette guerre qui n'en finit pu mais qu'il faut gagner à tout prix, malgré les souffrances, les sacrifices, les camarades, parents et frères qui tombent au champ d'honneur, sans que transparaisse la haine, mais bien l'amour de la patrie pour laquelle on se résigne à la mort. Vivant en permanence avec celle-ci, le combattant profite cependant des répits accordés par le commandement ou l'ennemi pour se reposer, monter à cheval, faire des repas bien arrosés, méditer, ce que Pierre Grison exprime en citant des pensées d'auteur latin ou grec, dévoilant ainsi sa vaste culture humaniste. Enfin, après l'euphorie de la victoire et un court séjour en Allemagne avec son régiment d'artillerie lourde, l'auteur laisse percer ses préoccupations en entrevoyant " des nuées dans la paix de Wilson ".

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Bibliographic information