La Julie et autres caractères suivi de Le Château Des Casses

Front Cover
Syllabaire éditions - Fiction - 170 pages
0 Reviews
LA JULIE ET AUTRES CARACTÈRES
et
LE CHÂTEAU DES CASSES
Portraits sous forme de nouvelles et de récits 
de
MONIQUE DOUILLET

Avec chaleur, mais aussi toujours un peu d’ironie acide, Monique nous emmène dans une visite guidée où nous rencontrons un marchand de fromages mystérieux, un sculpteur prolétaire, une aïeule délurée... Comme nous avons de la chance, au détour d’une toile, nous pouvons même apercevoir la silhouette de la mythique Pénélope, penchée sur un métier toujours inachevé, un sourire discret et énigmatique aux lèvres. Ces portraits sont vivants ! Mieux, ils sont des « caractères », des instantanés de la nature humaine, à la fois des archétypes et des repoussoirs, avec toutes les mesquineries, mais aussi les grandeurs dérisoires de notre condition. Car, méfiance, ces portraits sont aussi des miroirs. 
Serge ROLLET

Le château des casses nous propose lui aussi un défilé de portraits. Nous sommes au début du premier septennat de François Mitterrand. Le château qui accueille des jeunes originaires des Antilles et de la Réunion, plus ou moins en déshérence, est devenu un lieu culturel expérimental incontournable où coopèrent des énarques du ministère des DOM TOM et de la Culture, des ingénieurs de la Maîtrise de l'énergie, des conservateurs des Musées de France, des conseillers d’Éducation permanente et des archéologues, un petit monde de bureaucrates et technocrates investi des meilleures intentions du monde… Jaky MONTEILLARD (alias J.JS. VALDEZ).

SYLLABAIRE ÉDITIONS

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

About the author

 « Pendant quarante ans, je n'ai pas écrit... » Monique Douillet définit ainsi des années de silence, pendant lesquelles elle a accumulé de la matière.

3 livres, édités chez Syllabaire et diffusés par Amazon :

« Inventaire d'un silence » bribes autobiographiques de l'enfance d'une fillette du baby-boom transbahutée de la capitale des gones à l'arrière-pays méridional. Ce texte est inclus dans un recueil intitulé « Enfances ».H.M.

« La Julie et autres caractères »suivi de « Le château des casses». Réédition avril 2013.
Avec chaleur, mais aussi toujours un peu d'ironie acide, Monique nous emmène dans une visite guidée où nous rencontrons un marchand de fromages mystérieux, un sculpteur prolétaire ou encore une aïeule délurée. Comme nous avons de la chance, au détour d'une toile, nous pouvons même apercevoir la silhouette de la mythique Pénélope, penchée sur un métier toujours inachevé, un sourire discret et énigmatique aux lèvres. Ces portraits sont vivants ! Mieux, ils sont des « caractères », des instantanés de la nature humaine, à la fois des archétypes et des repoussoirs, avec toutes les mesquineries mais aussi les grandeurs dérisoires de notre condition. Car, méfiance, ces portraits sont aussi des miroirs. »
« Le château des casses », petit récit à connotation anthropologique relate une expérience d'insertion et de formation à l'attention de jeunes, originaires des DOM-TOM.C'est aussi une galerie de portraits insolites, raison pour laquelle il a été inclus dans la nouvelle édition du recueil de « La Julie et autres caractères ».J.S.Valdez.

« Après le 11 mars. »
« Mais au fait, quel onze mars ? Vous pensez au 11 septembre ! Voyons je vous parle du 11 mars 2011, Fukushima, vous y êtes ? »
Ce nouveau livre de Monique Douillet marque sans doute un tournant dans sa carrière. Après les galeries de portraits de « La Julie », l'auteur se lance enfin dans un récit totalement imaginaire, qui tourne autour de la catastrophe nucléaire du 11 mars 2011 à Fukushima et de l'actualité en général.
Les protagonistes de ce récit, certains impliqués dans des mouvements écologistes ou touchés directement dans leur pays, vont s'approcher, se rencontrer, s'aimer ou se fuir, avec en toile de fond les grands bouleversements de notre époque.LLG

Bibliographic information