La Mort lente de Torcello: Histoire d'une cité disparue

Front Cover
Fayard, Oct 18, 1995 - History - 440 pages
0 Reviews
Torcello, aujourd'hui, est un îlot quasi déserté au nord de la lagune de Venise, une cathédrale, un baptistère, une église et un décor de mosaïques célèbres. Torcello, hier, ce fut une communauté humaine nombreuse, un paysage de campaniles et de petites maisons, un horizon de vignes, de jardins, de bois...

Elisabeth Crouzet-Pavan va à la recherche de ce monde perdu, oublié, abandonné dans les derniers siècles du Moyen Age, au temps même où Venise imposait à travers la Chrétienté son image providentielle de beauté et de gloire. Ce livre est donc l'histoire d'une mort lente, à laquelle s'étaient comme résignés ceux qui la subirent au rythme du flux et du reflux des marées en se laissant glisser sans drame vers l'irrémédiable.

Cette sortie de l'histoire fut aussi délibérée, voulue par Venise, comme si la disparition de Torcello devait secrètement permettre à la Sérénissime de conjurer la conscience de sa fragilité, ses fantasmes du déclin, ses angoisses de l'engloutissement: il fallait que Torcello meure pour offrir à Venise, par un effet de miroir, l'assurance qu'elle seule avait été élue pour s'élever au milieu des eaux de la lagune.

En exhumant l'obscur destin de Torcello, cet ouvrage met ainsi en lumière une dimension capitale, et méconnue, de la création vénitienne.

Elisabeth Crouzet-Pavan est professeur d'histoire médiévale à l'université de Lille III. Ses travaux portent sur l'Italie des derniers siècles du Moyen Age. Elle est l'auteur de " Sopra le acque salse ". Espaces, pouvoir et société à Venise à la fin du Moyen Age (1992).

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (1995)

Elisabeth Crouzet-Pavan, specialiste de l'Italie au Moyen Age, en particulier de Venise, a publie de nombreux livres sur les villes italiennes. Elle est l'auteur, chez Fayard, de "La Mort lente de Torcello" (1995).

Bibliographic information